la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Peau

« Peau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Gouttes de sueur sur la peau du visage

La peau est ce qui recouvre l'extérieur de notre corps. C'est un organe qui empêche les éléments extérieurs, comme les bactéries, de pénétrer dans le corps. La peau est donc un organe du système immunitaire. La peau d'animaux traitée de manière spéciale donne le cuir.

Composition[modifier]

La peau est formée de plusieurs couches.

La couche la plus profonde est appelée le derme (et aussi l’hypoderme). C'est la seule partie vivante et c'est par cet endroit que la peau se renouvelle.

Les parties plus à l'extérieur sont appelées « épiderme » et constituées de cellules de derme mortes et kératinisées ; c'est-à-dire qu'une réaction chimique a eu lieu dans les protéines de ces cellules et qu'elles deviennent de la corne. La corne est solide et protectrice. C'est la même substance, la kératine qui compose la peau, les cheveux et les ongles. C'est aussi elle qui forme la corne des rhinocéros !

1- Pore de transpiration
2- Jonction dermo-épidermique (papille dermique)
3- Terminaison nerveuse (touché)
4- Épiderme
5- Derme
6- Hypoderme
7- Veine
8- Artère

Peau.png

9 - Poil
10- Cornée
11- Couche pigmentée
12- Kératinocytes
13- Mélanocytes
14- Muscle érectile
15- Glande sébacée
16- Folicule
17- Bulbe
18- Nerf
19- Système lymphatique et vasculaire
20- Glande sudoripare eccrine
21- Corpuscule de Pacini


Légende du schéma issue de l'article « peau » de Wikipédia

La peau, un organe immunitaire[modifier]

La peau est un organe immunitaire très important : elle est la première barrière contre les infections, qui étaient mortelles avant la découverte des antibiotiques comme la pénicilline. Pour s'en convaincre, il suffit de dire que c'est lorsque la peau est endommagée, par exemple à l'occasion d'une coupure, que les invasions bactériennes sont possibles. Aussi faut-il désinfecter une plaie. Les grands brûlés doivent être placés dans des chambres totalement stériles (sans microbes) pour éviter les infections le temps que la peau se répare ou soit réparée par une opération de chirurgie esthétique.

La peau, une barrière[modifier]

La peau est aussi une barrière : elle permet d'éviter que le corps se déshydrate. En effet, la peau est imperméable, elle évite que l'eau s'en aille du corps. Les grands brûlés courent le risque de se déshydrater, et donc de mourir de soif.

Couleurs de la peau[modifier]

L'homme peut avoir plusieurs couleurs de peau, plus ou moins foncée en fonction de la quantité de mélanine présente dans le derme, la partie vivante de la peau. La mélanine est une molécule qui permet de protéger la peau des rayons du Soleil. La couleur d'un même homme peut changer s'il est exposé au Soleil : il bronze, s'il a des pigments de mélanine en quantité suffisante ; sinon il attrape un « coup de soleil », autrement dit une brûlure qui endommage la peau.

Comme la couleur de la peau est très visible, les hommes s'en sont servis pour créer une sorte de classification des hommes selon la couleur de leur peau : c'est le racisme. Ils ont pensé que les hommes avec des couleurs de peau différentes sont des races d'hommes différentes.

On sait aujourd'hui que c'est faux et qu'il n'existe pas de races humaines. Cela n'empêche pas le racisme d'exister. En fait, le racisme consiste à donner à des personnes qui ont une certaine couleur de peau des caractéristiques qui n'ont rien à voir avec la couleur de cette peau, comme l'intelligence ou autre. Mais cela n'aurait pas plus de sens que d'associer la vitesse à la course et la taille du nez.

Blanc, noir, jaune ou rouge[modifier]

La couleur de la peau proprement dite dépend des cellules colorées de la peau, les mélanocytes. Leur nombre et composition donne un dégradé de blanc au noir, avec des teintes différentes selon les combinaisons et l'exposition au soleil. La notion de peau rouge ou, jaune est une invention culturelle et n'est reliée à aucune réalité physiologique. Les albinos ne possèdent aucun pigment : leur peau est donc très blanche, ainsi que leur cheveux.

Bronzage et coups de soleil[modifier]

La couleur de la peau varie en fonction de l'exposition au soleil : plus la peau est exposée plus elle fonce. Certaines personnes sont spontanément plus brunes de peau que d'autres, d'autres ne bronzent quasiment pas. Ces caractères sont génétiques et alimentaires.

Le fait de bronzer permet à la peau de bloquer plus efficacement la chaleur du soleil. En effet, la peau est presque transparente. Le soleil qui éclaire une peau peu bronzée expose les couches situées sous la peau aux rayons solaires dangereux. Si on s'expose au soleil, la peau va bronzer, ce qui va permettre d'arrêter les dégâts à une couche superficielle.

Malgré ce bronzage, le coup de soleil reste possible : c'est une brulûre causée par les rayons ultraviolets. Toute exposition au soleil prolongée va causer des coups de soleil : la peau va rougir, être douloureuse au toucher, peler... c'est très douloureux !

L'exposition au soleil peut aussi augmenter le risque de mélanome, c'est-à-dire un cancer des cellules qui bronzent. C'est un cancer très grave ! Il faut le dépister régulièrement en montrant sa peau à un dermatologue.

Soyez prudent quand vous bronzez !

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Quelques idées fausses sur le bronzage
Le bronzage ne protège ni du coup de soleil ni du mélanome. Sur une peau bronzée ou noire, le coup de soleil se voit moins, mais est tout aussi douloureux. Il n'est pas nécessaire de prendre un coup de soleil pour bronzer ! De plus, il faut éviter de ré-exposer au soleil une peau brûlée. Le coup de soleil se traite comme une brûlure : appliquer de l'eau propre et froide et surtout pas de corps gras (type beurre). Consultez un médecin !

Le cancer de la peau, le mélanome, est indépendant des coups de soleil, car il n'est pas causé par les mêmes rayons ultraviolets. On peut attraper un mélanome sans avoir pris de coup de soleil !

Les maladies de la peau[modifier]

Les maladies de la peau s'appellent des dermites/ On peut différencier :

Le médecin qui prend en charge la lutte contre les maladies de la peau est un dermatologue.


Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.