Tétrapode

« Tétrapode » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tétrapodes
Quatre exemples de tétrapodes : le caméléon, la rainette aux yeux rouges, le courlis et le serval
Quatre exemples de tétrapodes : le caméléon, la rainette aux yeux rouges, le courlis et le serval
Milieu de vie aquatique (profond et peu profond) et terrestre
voir modèle • modifier

Les tétrapodes sont un grand groupe d'animaux vertébrés principalement terrestres. Ils se reconnaissent parce qu'ils possèdent quatre pattes pourvues de doigts ; d'où leur nom de tétrapodes, qui veut dire vaguement "quatre pieds" ou "quatre pattes". En réalité, un être qui marche à 4 pattes est un quadrupède. Un "pode" est plutôt une partie du corps de l'animal qui sert à se déplacer, à saisir ou à palper. C'est par exemple, le ventre de l'escargot qui est un gastéropode ou la tentacule de la pieuvre qui est un octopode. Ainsi, les tétrapodes peuvent avoir des pattes, des bras, des ailes, des palettes natatoires (que l'on confond avec des nageoires) ou ... plus rien du tout.

C'est pourquoi, certains tétrapodes sont difficiles à reconnaître en tant que tels. Pour être sûr qu'il s'agit bien d'un tétrapode, il faut regarder le squelette de l'animal

Squelette d'une chauve-souris, le grand murin. On voit bien que les ailes sont en fait des pattes avant (avec des doigts), modifiées.
  • les oiseaux et les chauves-souris sont bien des tétrapodes, dont les pattes avant, au cours de l'évolution, se sont transformées pour voler : on les appelle les ailes.
  • certains tétrapodes (baleine, dauphin, manchot, tortue marine, etc.), bien qu'ayant des ancêtres terrestres, se sont adaptés pour vivre dans l'eau ; leurs quatre pattes ressemblent à des nageoires, certains mammifères marins n'ont pas de pattes arrières, et certains ont même une nageoire dorsale (sur le dos), comme les poissons! En fait, ce n'est pas une vraie nageoire : juste un repli de peau, il n'y a pas d'os à l'intérieur de cette nageoire. Si l'on regarde le squelette d'un cétacé, on remarque les minuscules os des pattes arrières. Ils ne forment pas une vraie paire de pattes, mais ils existent bien : ce sont donc bien des tétrapodes.
  • certains tétrapodes, dont les ancêtres avaient des pattes, les ont perdues au cours de l'évolution : c'est le cas, notamment, des serpents, mais aussi de deux autres groupes de tétrapodes moins connus : les amphisbènes, des squamates (c'est-à-dire des cousins des serpents et des lézards), et les cécilies, des amphibiens. Quand on observe le squelette de ces animaux, on peut souvent voir la trace des os des pattes qui ont disparu : ce sont donc bien des tétrapodes.

Classification[modifier | modifier le wikicode]

On classe les tétrapodes en deux grands groupes :

  • Les amphibiens pondent leurs œufs dans l'eau. Il en sort des larves (les têtards) munies de branchies qui leur permettent de respirer dans l'eau. Ces larves se métamorphoseront plus tard pour devenir des adultes, munis de quatre pattes et de poumons.
  • Les amniotes, qui pondent des œufs à coquille, ou mettent au monde des petits vivants. Ils se caractérisent par l'amnios, une enveloppe de liquide dans laquelle le bébé se développe : cela leur permet de se reproduire sur terre. Il y a encore deux grands groupes d'amniotes :

Ancêtres[modifier | modifier le wikicode]

Les dipneustes, d'étranges poissons dotés de poumons et de sortes de pattes, sont les plus proches cousins des tétrapodes.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !