Têtard

« Têtard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des têtards

Le têtard est une larve aquatique d'amphibien.

Cycle de vie[modifier | modifier le wikicode]

Les Amphibiens, c'est-à-dire les grenouilles, les crapauds, les rainettes, les tritons, les salamandres... sont des animaux terrestres, ou semi aquatiques, mais dont les œufs donnent naissance à des larves qui, elles, sont aquatiques.

On appelle larve le petit d'un animal quand il ne ressemble pas du tout à l'adulte. Par exemple, une grenouille adulte vit sur la terre ferme (elle sait très bien nager, mais doit quand même remonter pour respirer de l'air), a quatre pattes, qui lui permettent de sauter, pas de queue, et se nourrit d'insectes. Le têtard de grenouille, lui, vit dans l'eau, a des nageoires, une queue, et se nourrit de plantes...

Au cours de la vie du têtard, son apparence se modifie : à la naissance, les têtards n'ont pas du tout de pattes : ils nagent grâce à leur queue. Puis, les pattes arrière apparaissent, et, plus tard, les pattes avant. On peut donc connaître l'âge d'un têtard d'après son nombre de pattes.

Le têtard respire dans l'eau grâce à des branchies. Il est tellement différent que le passage à l'âge adulte ne peut pas se faire en douceur : le têtard va devoir subir la métamorphose, un moment de sa vie où son corps va totalement se transformer, pour devenir un amphibien adulte. Il va, notamment, perdre ses branchies, et commencer à se servir de ses poumons. Les têtards de grenouilles et de crapauds perdent également leur queue (les salamandres et les tritons ont toujours une queue à l'âge adulte).

Le têtard a besoin d'un espace avec caillou (comme dans un ruisseau) pour pouvoir s'accrocher et développer son système respiratoire, (de l'eau à l'air).

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Il existe des têtards végétariens, comme ceux des grenouilles, par exemple, et des têtards carnivores, comme ceux des crapauds. Les têtards vivent là où ils ont été pondus, en général, dans une flaque d'eau, ou dans une mare. Ils ont de nombreux prédateurs, notamment les larves de libellules.

Certains amphibiens tropicaux grimpent aux arbres, et pondent leurs œufs dans les bromélies, des plantes qui poussent sur les autres arbres, et qui retiennent l'eau de pluie dans leurs feuilles. Cela constitue un abri parfait pour les têtards, qui seront ainsi à l'abri des prédateurs.

Une autre petite grenouille exotique, le pipa, garde ses œufs sur son dos : chaque têtard va ainsi vivre sur le dos de sa mère, dans une sorte de petite cloque spécialement aménagée pour lui.

Mais le champion de la protection est une petite grenouille appelée Rhinoderme de Darwin. Comme toutes les grenouilles, le mâle possède des sacs vocaux, des poches situées dans sa bouche, et qui lui permettent de chanter pour attirer les femelles. C'est aussi dans ces poches que le père va recueillir ses œufs, pour les élever. Les têtards vont ainsi passer plusieurs mois à l'abri dans la bouche de leur père, qui ne pourra durant tout ce temps ni chanter, ni se nourrir...

Cas particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Il existe des animaux très curieux, dans le groupe des amphibiens, et certains ont des têtards vraiment étranges :

  • Le pseudis ressemble à une grenouille, et vit dans les régions tropicales. Contrairement aux autres amphibiens, le têtard est plus grand que l'adulte ! lors de sa métamorphose, le têtard de pseudis va devoir rétrécir pour devenir un adulte.
  • L'axolotl vit au Mexique. Chez ce curieux amphibien, le têtard devient adulte sans se métamorphoser : il peut avoir des petits, mais garde ses pattes palmées et ses branchies, et continue à respirer sous l'eau.
  • À l'inverse, certains anoures sortent de l'œuf sous leur forme adulte, comme Noblella pygmaea ou le crapoudel.

Respiration[modifier | modifier le wikicode]

Le têtard respire sous l'eau comme les poissons grâce à ses branchies. Les branchies sont à l’extérieur de son corps. À l’âge d'environ un mois (suivant les espèces), le têtard n’utilise plus ses branchies : il respire grâce à des poumons. La grenouille peut également respirer par sa peau qui doit toujours être humide.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !