Province du Brabant wallon

« Province du Brabant wallon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Province du Brabant wallon
BelgiumWalloonBrabant.png
Province de Belgique
Drapeau Province BE Brabant Wallon.svg Coat of arms of Walloon Brabant.svg
Drapeau Blason
Administration
Pays Belgique Belgique
Communauté Wallonie Communauté française
Région Wallonie Wallonie
Chef-lieu Wavre Wavre
Gouverneur Gilles Mahieu (PS)
Langue Français
Site web brabantwallon.be
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 50° 39′ 36″ Nord
longitude : 4° 34′ 59″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 1 090 km2
Frontières Belgique Provinces belges de :
Démographie
Population 393 497 hab. (en 2015)
Densité 361 hab./km2
Gentilé Brabançons, Brabançonnes
voir modèle • modifier

La Province du Brabant wallon est l'une des dix provinces de Belgique. Elle est située dans le nord de la Wallonie. Son chef-lieu est la ville de Wavre.

Avec une population de 393 497 habitants (2015) appelés Brabançons et Brabançonnes, elle est la neuvième province la plus peuplée du pays. Sa superficie de 1 090 km² en fait la plus petite province.

La province a été créée en 1995 par la scission de l'ancienne province de Brabant selon les régions linguistiques. Son gouverneur est le socialiste Gilles Mahieu.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La province du Brabant wallon est née le 1er janvier 1995 de la scission de l'ancienne province de Brabant.

Le nom de Brabant vient du pagus Bracbatensis, de braec (« marécageuse ») et bant (« région »). C'était en effet une région marécageuse, située entre l'Escaut et la Dyle. À la scission de l'Empire carolingien, elle appartient à la Francie médiane, puis à la Lotharingie en 855, et à la Basse-Lotharingie en 959, jusqu'au XIIe siècle. En 1183 ou 1184, le duché de Brabant est créé par Frédéric Barberousse. Il fait alors partie du Saint-Empire romain germanique.

En 1648, le nord du duché quitte le Saint-Empire pour rejoindre les Provinces-Unies, tandis que le sud reste dans le Saint-Empire jusqu'en 1794.

Pendant la Révolution française, le duché de Brabant est divisé en deux département. Le département de la Dyle et celui des Deux-Nèthes (qui deviendra la province d'Anvers). En 1815, c'est sur le territoire de l'actuel Brabant wallon que se déroule la bataille de Waterloo, qui entraînera la chute de Napoléon Ier.

En 1815, le département de la Dyle devient la province du Brabant-Méridional, dans les Pays-Bas. Le néerlandais y est la langue officielle, ce qui entraîne des révoltes. En 1830, le roi des Pays-Bas y rétablit la liberté linguistique. Lors de la révolution belge, la province rejoint la Belgique et prend le nom de province de Brabant.

Lorsque la frontière linguistique est créée, en 1962, le Brabant est la seule province traversée par la frontière. Alors en 1995, il est divisé en trois : le nord rejoint la Région flamande sous le nom de province du Brabant flamand, le sud la Wallonie sous le nom de province du Brabant wallon, et Bruxelles forme la Région de Bruxelles-Capitale.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Située au nord de la Wallonie, la province du Brabant wallon a une forme allongée le long de la frontière linguistique, au nord. Elle a des frontières communes avec les provinces wallonnes de Hainaut et de Namur au sud, de Liège à l'est, et la province flamande du Brabant flamand au nord.

D'une superficie de 1 090 km², le Brabant wallon est administrativement composé d'un seul arrondissement et 27 communes, dont cinq villes (titre honorifique). Le chef-lieu de la province est Wavre, et ses cinq villes sont :

Sources, références et liens[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.