Jean-Jacques Régis de Cambacérès

« Jean-Jacques Régis de Cambacérès » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Régis de Cambacérès est un député de la Révolution française, duc de Parme, deuxième consul, puis archichancelier de l'Empire, né en 1753 à Montpellier et mort en 1824 à Paris.

Sommaire

Jean-Jacques Régis de Cambacérès

Jean-Jacques Régis de Cambacérès naît le 18 octobre 1753 à Montpellier dans une famille de magistrats. Il fait des étude de droit et devient avocat à 18 ans.

Il est conseiller à la cour des comptes de Montpellier sous l’Ancien Régime puis président du tribunal criminel de l’Hérault.

Il est élu député de l’Hérault à la Convention en septembre 1792. Il ne vote pas la mort du roi mais émet l’idée de le maintenir en otage.

Il demande l’arrestation des Girondins de 1793.

En 1794 il est président de la Convention et préside le Comité de Salut ¨Public.

Il est membre du Conseil des cinq-cents et ministre de la justice en 1799.

Il participe à la longue et difficile élaboration du code civil qui ne voit son aboutissement qu’en 1804.

Bonaparte le nomme 2éme consul, archichancelier d'empire (1804) et il obtient le titre de duc de Parme en 1808.

C’est un proche conseiller de Napoléon Ier.

Il disparaît de la vie politique pendant le retour de la royauté et réapparaît sur la scène politique en 1814 (les Cent Jours) en tant que président de la chambre haute et ministre de la justice.

Il s’exile à Bruxelles à la chute de Napoléon et meurt à paris le 8 mars 1824.

source[modifier | modifier le wikicode]

1


Portail de la Révolution française —  Tous les articles sur la Révolution française de 1789.
Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.