Chevreuil

« Chevreuil » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Chevreuil
Capreolus capreolus male p.jpg
Nom(s) commun(s) Chevreuil
Nom scientifique Capreolus capreolus
Classification Famille des Cervidés
Répartition Europe et Asie
Milieu de vie forêt tempérée
Taille 0,90 à 1,30 m de long, 58 à 78 cm à l'épaule
Poids 10 à 30 kg
Longévité 10 ans
Reproduction 1 à 3 petits par portée
Régime alimentaire herbivore
voir modèle • modifier


Le chevreuil (nom scientifique : Capreolus capreolus) est le plus petit cervidé qui vit en Europe. Le mâle est appelé le brocard. La femelle est appelée la chevrette. Le jeune est appelé le faon (jusqu'à 6 mois), puis le chevrillard (jusqu'à 1 an). À ne pas confondre, l'appellation chevreuil est également utilisée en Amérique du Nord pour désigner le cerf de Virginie (nom scientifique : Odocoileus virginianus).

Description[modifier | modifier le wikicode]

Bois d'un chevreuil.

Le chevreuil est un petit cervidé, de la même famille que le cerf, le daim et le renne. Un chevreuil peut vivre jusqu'à 15 ans en captivité, mais dans la nature il ne vit en général pas plus de 8 ans. Adulte, il mesure de 60 à 80 cm au garrot (70 en moyenne) sans compter la tête, de 90 à 130 cm (110 en moyenne) de longueur et pèse entre 20 et 25 kg. Son pelage est court, fin, régulier et de couleur fauve rougeâtre au printemps et en été, puis s’épaissit et s'assombrit en automne et en hiver avec une couleur brun-gris. Le chevreuil subit donc deux mues par an. Seuls les mâles portent des bois, de couleur beige à brun, mesurant 15–20 cm environ. Ils les perdent chaque année en octobre et ils repoussent aussitôt. Ils sont alors recouverts d'une peau appelée velours jusqu'à fin février, où cette peau sèche, se déchire et tombe, laissant les bois durs et nus.

Habitat[modifier | modifier le wikicode]

Les chevreuils vivent dans des milieux variés, souvent des forêts de feuillus ou de conifères. On peut les observer au lever du jour ou à la tombée de la nuit. Il faut être patient pour voir des chevreuils en liberté, car ces animaux savent ne pas se faire remarquer. Depuis quelques décennies, on rencontre de plus en plus de chevreuils dans les champs. Ce changement de comportement peut s'expliquer par l'exode rural : le recul des hommes, des prairies et des bocages laisse plus de place aux animaux, et par le plan de chasse : le nombre d'animaux à tuer chaque année est règlementé.

Nourriture[modifier | modifier le wikicode]

Le chevreuil est un herbivore ruminant, comme la vache, le mouton ou la chèvre. Il mange des feuilles (chêne, charme, érable, cornouiller....) et des fruits secs (glands, châtaignes, faînes). En hiver, le chevreuil doit se contenter des quelques espèces commestibles qui ont encore des feuilles : ronces, lierre qui pousse au sol et sur les troncs d'arbre, troène..., et de bourgeons. Le chevreuil adulte possède une machoire de 32 dents. Il est impossible de connaitre précisément l'âge d'un chevreuil, sauf s'il a moins d'un an. Au delà, l'usure de ses dents permet souvent de le classer comme jeune adulte (2-4 ans), adulte d'âge moyen (4-6 ans), ou vieux (7 ans et plus).

Prédateurs[modifier | modifier le wikicode]

La morphologie du chevreuil est adaptée aux courses très rapides et aux bonds

Les prédateurs des chevreuils sont les loups, les lynx, les renards roux (seulement pour les très jeunes faons) et bien-sûr, nous, les hommes ! La meilleure protection des chevreuils est leur grande discrétion, mais ils sont aussi extrêmement rapides et agiles en cas de poursuite (prédateur-proie). Cependant, ce ne sont pas des coureurs de fond et ils s'épuisent rapidement. Les sens (ouïe, odorat et vue) sont également bien développés pour détecter le danger. Les carnivores mangent essentiellement les individus les plus faibles : malades, blessés, âgés et les faons.

Reproduction et vie sociale[modifier | modifier le wikicode]

La période de reproduction a lieu en été, dans les mois de juillet et d'août. C'est la période du rut. Le mâle parcourt son territoire pour rencontrer des femelles. Pour marquer son territoire, le mâle frotte ses bois sur les jeunes arbres, déchirant l'écorce et laissant son odeur. Souvent, il gratte le sol en même temps, laissant aussi son odeur sur le sol. S'il croise un autre mâle sur son territoire, il le charge et, si l'autre mâle fait front, ils se battent, bois contre bois. Le perdant s'enfuit et le gagnant le poursuit avant de revenir sur son territoire. Il cherche souvent le contact avec les femelles, qui l'évitent généralement, sauf quand elles sont réceptives pour la reproduction. Le couple décrit alors des cercles ou des 8 (le « rond de sorcière »), car la femelle ne s'enfuit pas vraiment, mais n'accepte pas tout de suite l'accouplement. Elle évite donc le mâle en tournant en rond, s'arrêtant de temps en temps puis repartant, jusqu'à ce qu'elle accepte finalement que le brocard la monte. La réceptivité de la chevrette ne dure qu'environ 2 jours.

Après la fécondation, la gestation se met en pause avant que l'oeuf ne s'accroche dans l'utérus de la chevrette, puis reprend son cours début janvier, quand les jours s'allongent. Elle dure alors cinq mois. Les petits naissent donc en mai ou juin. Une portée peut comprendre de 1 à 3 faons, le plus souvent 2. Le faon pèse environ 1,5 kilos à sa naissance, mais il gagne rapidement du poids. Les petits restent cachés dans les broussailles et ne vivent donc pas avec leur maman pendant les premiers mois. Elle vient les faire téter et les soigner toutes les 4 à 5 heures, puis les laisse se recoucher quand ils fatiguent de la suivre. C'est pourquoi il ne faut jamais prendre un faon trouvé tout seul dans la nature : il n'est pas abandonné et sa mère viendra s'occuper de lui le moment venu. Il ne faut même pas le caresser, car l'odeur de l'être humain sur son faon pourrait inquiéter la chevrette au point qu'elle l'abandonne. A la fin de l'été, les jeunes ont assez grandi pour suivre leur mère partout où elle va et ils resteront avec elle jusqu'au printemps suivant, quand elle donnera naissance à de nouveaux faons. En automne et en hiver, les mâles ne défendent plus leur territoire et sont souvent vus en groupe avec des femelles et des jeunes. Les groupes de chevreuils qui vivent en forêt sont toujours petits (4 ou 5 animaux), alors que dans les champs, on peut voir des groupes de 30 chevreuils ou plus.

Les chevrettes peuvent participer au rut à 1 an et elles ont généralement leurs premiers petits à 2 ans. Bien que les mâles soient eux aussi mâtures à 1 an, il leur est plus difficile de participer au rut, à cause de la concurrence avec les mâles plus âgés.

Reconnaître des traces de chevreuils[modifier | modifier le wikicode]

Des pattes de chevreuil
Traces dans la neige

Comment reconnaitre des empreintes de chevreuils ? Une empreinte de chevreuil est formée de deux petits trous allongés et rapprochés. Elle mesure environ 3 cm.

On peut aussi reconnaitre les crottes de chevreuil. Elles sont petites, noires et brillantes.

Répartition[modifier | modifier le wikicode]

On rencontre des chevreuils en Europe et en Asie mineure sous des lattitudes moyennes. Il existe deux autres sous-espèces de chevreuils: le chevreuil de Sibérie et le chevreuil de Chine et de Corée. On ne rencontre pas de chevreuils très au nord, comme en Laponie (dans le nord de l'Europe), car il y a trop de neige pour qu'ils puissent se déplacer.

Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.