Renard roux

« Renard roux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Renard roux
Un renard roux japonais (Vulpes vulpes schrencki), couché dans la neige à Hokkaïdo, au Japon.
Un renard roux japonais (Vulpes vulpes schrencki), couché dans la neige à Hokkaïdo, au Japon.
Nom(s) commun(s) Renard roux ou renard commun
Nom scientifique Vulpes Vulpes
Classification Famille des canidés
Taille 58 à 90 cm de long
Poids 7 à 8 kg
Renardflaire.jpg
voir modèle • modifier

Le renard roux (nom scientifique : Vulpes vulpes) est la plus connue des espèces de renard, et la plus répandue en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et dans le nord de l'Afrique, mais également en Australie, où il a été introduit.

Habitat[modifier | modifier le wikicode]

Leur habitat est très variable. On les observe généralement dans des paysages à la fois constitués d'espaces dégagés (prairies et cultures) et de zones plus couvertes (bois, forêts, bosquets...). Il vit de plus en plus proche des villes et des villages, à la recherche de nourriture.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Ils sont reconnaissables par leur museau allongé et leurs oreilles dressées et à leur pelage roux . Le pelage le plus fréquent en France est brun-roux. Ils ont une petite taille, une longue queue touffue, un poids compris entre 6 et 10 kg et une espérance de vie de 2 à 10 ans.. Il peut courir jusqu'à 60 km/h .

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Le renard roux est un chasseur, il est actif toute l’année. L’été, il se nourrit de petits mammifères (lapins, souris, hérissons, ...) mais également d'oiseaux, de poissons, de grenouilles, de fruits, et d’insectes. Son ouïe fine et son odorat développé lui permettent d'adapter son alimentation car durant l'hiver, le renard ne trouve pas forcément ses principales proies. Il se nourrit donc avec ce qu'il peut trouver dans la nature. On peut dire qu'il adapte son régime alimentaire selon les saisons, en fonction des ressources qu’il trouve. Il utilise une technique de chasse bien particulière: le mulotage. Elle consiste à effectuer un petit bond vers sa proie, pattes antérieures tendues et postérieures fléchies avec les oreilles orientées vers celle-ci. Le renard roux chasse seul.

Fourrure[modifier | modifier le wikicode]

Le renard est un animal qui mue. Ses poils de bourre (les plus courts et près de la peau) tombent au mois d'avril, puis ce sont les poils de jarre (les poils les plus longs et visibles) qui tombent ensuite. Les poils repoussent progressivement à la fin du printemps et pendant l'été : d'abord en bas des pattes, puis les flancs, le dos et la queue. En automne, le renard voit encore son pelage s'épaissir jusqu'au début de l'hiver pour lui tenir chaud pendant la saison froide.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

L'accouplement a lieu en hiver, de décembre à février. Après environ 50 jours de gestation, la femelle donne naissance de 3 à 6 renardeaux, qui sont aveugles et ne pèsent que 125 g. Après un mois d'allaitement, pendant lequel le mâle ravitaille régulièrement la femelle, les petits font leur première sortie. Au bout de 3 à 4 mois, les jeunes renards quittent leur mère et se dispersent dans la nature. Ils deviennent capables de se reproduire dès 9 mois.

Activité[modifier | modifier le wikicode]

Généralement nocturne, il peut, pendant la période d'allaitement des petits, sortir en journée pour chasser. Les renards vivent en couple toute l'année, souvent dans un terrier creusé par un blaireau avec qui il peut cohabiter. Ce sont des animaux très discrets, se déplaçant silencieusement. Ils sont même capables de nager. Ils sont actifs toute l'année, mais ils se rapprochent plus souvent des habitations à la recherche de nourriture (ordure...) en hiver.

Prédateurs[modifier | modifier le wikicode]

Les prédateurs du renard roux sont le loup, le hibou grand duc, l'aigle royal, l'ours, les chiens et l'homme.

La chasse du renard[modifier | modifier le wikicode]

En Grande-Bretagne et en France, la chasse à courre du renard est une très ancienne pratique. Elle a été interdite très récemment. Le caractère rusé du renard dans les romans et fables (voir ci-dessous) vient probablement du fait qu'il est difficile à chasser et qu'il utilise plusieurs ruses pour échapper aux chiens de la meute qui le poursuivent.

Le Roman de Renart[modifier | modifier le wikicode]

Un renard roux

Autrefois, le renard était appelé « goupil » en français. À la suite de la publication du Roman de Renart (avec un t) au XIIIe siècle, le nom a peu à peu été remplacé par le nom propre d'origine allemande du goupil héros de ces histoires : Renart. Aujourd'hui, le prénom Reinhard existe toujours en Allemagne. Dans ces histoires, comme dans les fables de La Fontaine, les animaux ont des caractères d'êtres humains. Renart peut être sympathique et malin mais aussi cruel tandis que le loup Ysengrin, cousin de Renart est tantôt bête et cruel, tantôt bête mais gentil. Il est toujours roulé par Renart.

La Fontaine a aussi mis en scène plusieurs fois un renard dans ses fables. Il est tantôt rusé, comme dans Le Corbeau et le Renard, tantôt, il est lui-même victime d'une ruse, comme dans Le Renard et la Cigogne.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

On peut lire les fables de La Fontaine concernant le renard sur Wikisource :

Portail des canidés —  Tous les articles sur les canidés
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.