Momification

« Momification » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La momification est un procédé qui vise à conserver dans le meilleur état possible le corps d'une personne décédée. Elle a été surtout utilisée dans l'Égypte antique, mais aussi chez les Incas, les Aztèques, et aussi en Asie : au Tibet, en Chine, au Japon.

Il existe aussi des momies naturelles, préservées de la putréfaction par des causes naturelles comme la dessiccation ou la congélation. La momification était faite par Anubis. Elle consiste à entourer le corps du défunt de bandelettes.

Momification en Égypte[modifier | modifier le wikicode]

Dans la religion égyptienne, c'est le dieu Anubis (représenté avec une tête de chacal) qui, pour sauver le dieu Osiris de la putréfaction, l'a entouré de bandelettes de lin. Il invente ainsi la momification. Pour cette raison, l'un des prêtres embaumeurs porte toujours un masque à tête de chacal afin de symboliser la protection d'Anubis au chevet du mort.

La momification comprend plusieurs étapes, chacune est faite par un personnel spécialisé :

  1. Tout d'abord, les embaumeurs (personnes chargées de la momification) purifient le corps avec de l'eau sacrée puis ils le lavent et le rasent.
  2. Les embaumeurs doivent ensuite enlever les organes. Afin de retirer le cerveau, ils glissent une longue tige de bronze au bout recourbé dans les narines du mort. Ils se servent d'un couteau en métal pour ouvrir l'abdomen et prélèvent le foie, les poumons, l'estomac et les intestins. Ces organes sont lavés au vin de palme et sont déposés dans quatre vases canopes à l'effigie des quatre fils d'Horus. Quelquefois les viscères seront empaquetées et replacées dans le corps. Puis ils nettoient l'intérieur du corps. Seul le cœur qui, pour les Égyptiens, est le siège de la pensée, est préservé dans le corps.
Une momie égyptienne du III-IIe siècle av. J.-C.
  1. Une fois le corps nettoyé et les viscères retirées, le mort est recouvert d'un sel, le natron, afin de dessécher la chair et pour conserver le corps du mort. Cette opération peut durer plusieurs semaines si l'on veut un corps parfaitement sec (jusqu'à 70 jours)
  2. Ensuite, les embaumeurs enduisent et remplissent le corps desséché avec divers substances balsamiques (myrrhe, gomme de cèdre...)
  3. Puis ils l'embellissent avec une perruque et des bijoux. Plus le mort est élevé dans la société, plus il a de parures.
  4. Enfin les embaumeurs entourent le corps de bandelettes de lin qui ont été imprégnées par de la [[gomme arabique]]. Entre les bandelettes ils glissent quelques amulettes chargées de protéger le mort dans l'au-delà.
  5. Enfin, la tête est recouverte par un masque funéraire et la momie est placée dans un ou des sarcophages emboîtés les uns dans les autres.

Le sarcophage est alors déposé dans le tombeau dont la forme a varié au cours du temps. Il y a eu le mastaba, la pyramide et l'hypogée.

Les Égyptiens momifiaient aussi certains animaux (en particulier les chats).

Momification naturelle[modifier | modifier le wikicode]

Ötzi, chasseur préhistorique (vers -3200). (reconstitution)

On a parfois retrouvé des corps naturellement momifiés :

  • Ötzi, chasseur préhistorique (vers -3200) momifié (lyophilisation naturelle), découvert avec tout son équipement dans les Alpes, à la frontière italo-autrichienne ;
  • les corps des Nazcas inhumés dans le désert et momifiés naturellement ;
  • Une momification naturelle est faite à base d'éléments naturels qui font par exemple que des couches de cendres (pour les habitants de Pompéi) s'accumullent au cours des siècles et font qu'au bout du compte, nous trouvons des corps de nos ancêtres.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Au temps des pharaons de Florence Maruéjol, Édition Fleurus.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Momie de Wikipédia.
Consulté le 30 octobre 2010.
Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.
Portail de la mort - Tous les articles sur la mort.