Brazzaville

« Brazzaville » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Brazzaville
La tour Nabemba
Administration
Statut Capitale politique et administrative
Pays République du Congo République du Congo
Département Brazzaville
Maire Christian Roger Okemba
Langue Français, Lingala, Kituba.
Localisation
Superficie 264km2
Démographie
Population 1 373 382 habitants (en 2007)
Gentilé Brazzavillois
Tourisme
Patrimoine Basilique Sainte-Anne, Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza
voir modèle • modifier

Brazzaville anciennement appelée Mfoa en langue Téké, est la capitale de la République du Congo. La ville est située au sud du pays, sur la rive droite du fleuve Congo.

Elle a été fondée le 3 octobre 1880 et tire son nom de l'explorateur franco-italien Pierre Savorgnan de Brazza. Avec une population de 1 373 382 habitants et une superficie de 264 km² selon le recensent de 2007, Brazzaville est la ville la plus grande et la plus peuplée de la République du Congo. Ses habitants sont appelés les Brazzavillois et Brazzavilloises.

En face, sur la rive gauche du Congo, se trouve la ville de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo. Brazzaville se trouve également sur la rive nord du Pool Malebo. Les villes sont distantes de 5 km, ce qui en font les deux capitales les plus proches au monde (hormis Rome et le Vatican).

Elle a été la capitale de l'Afrique-Équatoriale française, du Congo français et de la France libre (de 1940 à 1942). Depuis octobre 2013, Brazzaville fait partie des « villes créatives » de l'Unesco.

Hisoire[modifier | modifier le wikicode]

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Ciel nuageux à Brazzaville

Brazzaville présente un climat de type tropical humide1. Comme l'ensemble du pays, on y trouve deux grandes saisons : la saison sèche qui est principalement marquée par des brouillards matinaux de mai à septembre et la saison des pluies où il pleut beaucoup entre février et mai.

De janvier à février, c'est la petite saison sèche et d'octobre à décembre, c'est la petite saison des pluies. Les précipitations sont de 1 376 mm d'eau par an et la temperature moyenne est de 25 5° C. L'humidité toujours élevée reduit le niveau de chaleur lourde ressentie.2.

Hydrographie[modifier | modifier le wikicode]

Brazzaville est l'une des villes de l'Afrique centrale les plus arrosées. Elle est située sur la rive droite du fleuve Congo et sur la rive nord du Pool Malebo3. Elle abrite en son sein plusieurs rivières dont la Tsiémé, le Madoukou Tsékélé et le Djoué sur lequel est construit le Barrage hydroélectrique de Djoué.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

Ville[modifier | modifier le wikicode]

En tant que capitale administrative de la République du Congo, Brazzaville est une grande cité diplomatique abritant plusieurs ambassades. Elle est également le siège de toutes les grandes institutions de la république qui sont le gouvernement, le parlement, etc.4

Division adminstrative[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Bzazzaville est administrée par un maire de la ville. Ce dernier est nommé par les membres du conseil municipal, qui sont élus par le peuple souverain lors des élections locales (élections où l'on vote pour élire les sénateurs et les conseillers départementaux et municipaux). Il préside donc ce conseil, signe les actes d'État civil et célèbre les mariages5. L'actuel maire de Brazzaville est Christian Roger Okemba. 5

Arrondissements[modifier | modifier le wikicode]

Fichier:Bacongo, Brazza.jpg
Logements sociaux à Bacongo, l'un des arrondissements de Brazzaville

Brazzaville compte actuellement neuf arrondissements, administrés chacun par un maire de l'arrondissement, nommé lui aussi par le conseil municipal de la ville.

Makélékélé est le premier arrondissent de Brazzaville situé au sud. Makélékélé est aussi l'arrondissent le plus grand et le plus peuplé de la ville. Maurice Maurel Kiwounzou est en le maire actuellement. En 2007, il comptait 298 292 habitants.

Bacongo est le deuxième arrondissement de Brazzaville et en constitue l'un des vieux quartiers. Y est construit la Case de Gaulle résidence du général de Gaulle en Afrique. Il abrite le plus grand marché de la ville qui est le Marché total, de l'Institut français du Congo et du centre culturel Sony Labou Tansi. L'administrateur maire actuel est Raymond Kouba. En 2007, il comptait 98 782 habitants.

Poto-Poto est le troisième arrondissement de Brazzaville. Il est situé au bord du fleuve Congo tout juste en face de Kinshasa. Il est le siège de plusieurs institutions de la républiques, de la mairie de Brazzaville et de plusieurs ambassades. L'administrateur maire actuel est Jacques Elion. Il est l'un des arrondissements les plus cosmopolites de la ville. En 2007, il omptait 93 106 habitants.

Moungali est le quatrième arrondissement de Brazzaville. Il abrite l'aéroport international Maya-Maya et le quartier Moukondo. En 2007, il comptait 166 719 habitants.

Ouenzé est le cinquième arrondissement et l'un des plus cosmopolites. Poto-Poto, Moungali et Talangaï l'entourent. En 2007, il comptait 182 057 habitants.

Talangaï est le sixième arrondissement de la ville de Brazaville. Il est situé tout au nord. Il est entouré par Ouenzé et Djiri. L'administrateur maire actuel est Privat Frédéric Ndéké.

Mfilou est le septième arrondissement de Brazzaville, situé au nord-ouest de la ville. En 2007, il comptait 196 440 habitants. L'adminstrateur maire actuel est Alfred Samba.

Madibou est le huitième arrondissement de Brazzaville. Il a été créé le 17 mai 2011. Son administrateur maire actuel est Nicolas Jacques Frédéric.

Djiri est le neuvième arrondissement de Brazzaville. Il est sitié au nord et a été créé le 17 mai 2011. Ses voisins sont Mfilou et Talangaï.

Cadre humain[modifier | modifier le wikicode]

Une ville cosmopolite[modifier | modifier le wikicode]

Brazzaville est en général une ville très cosmopolite. Dans son évolution, elle a été envahit par une vague de migrants provenant de l'Oubangui-Chari devenu par la suite République centrafricaine, du nord du Congo et du Zaïre actuellement connu comme République démocratique du Congo. Toutefois, les arrondissents plus au sud de Brazzaville (Bacongo, Makélékélé) sont majoritairement occupés par les Sudistes (populations venant du sud du pays) et ceux vraiment au nord (Talangaï, Djiri) par les Nordistes (populations venant du nord du pays). Les autres quartiers ou arrondissements tels que Poto-Poto, Ouenzé ou Moungali sont beaucoup plus cosmopolites.

Population[modifier | modifier le wikicode]

Elle est la ville la plus peuplée de la République du Congo avec ses 1 373 382 habitants dont 677 599 hommes et 695 783 femmes selon les résultats du recensement de 20076. La population brazzavilloise est en augmentation assez rapide : elle est passée de 585 812 en 1984 à 1 373 382 en 2007 habitants soit un taux de croissance fixé à 3,8 %6. Elle est en majorité jeune : environ 42 habitants sur 100 de Brazzaville sont âgés de 0 à 17 ans.


Liste des maires de Brazzaville[modifier | modifier le wikicode]

Avant l'indépendance[modifier | modifier le wikicode]

Après l'indépendance[modifier | modifier le wikicode]


Infrastructures[modifier | modifier le wikicode]

Sportives[modifier | modifier le wikicode]

Complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Brazzaville possède deux stades olympiques dont le Stade Alphonse Massamba-Débat et le Complexe sportif de la Concorde de Kintélé où se joue la très grande partie des matchs du championat national de football, ce qui de Brazzaville le plus grand espace sportif du pays.

Routières[modifier | modifier le wikicode]

La corniche sud de Brazzaville reliant le centre-ville à la Case de Gaulle et le Viaduc Talangaï-Kintélé au nord de la ville sont les principales infrastructures routières de type moderne à Brazzaville. On y trouve également des très grandes avenues dont quelques unes sont l'Avenue de la Paix à Moungali, l'Avenue Marien Ngouabi à Talangaï, l'Avenue des Trois Martyrs et le Boulevard Alfred Raoul où se déroule le 15 août de chaque année la cérémonie de la fête de l'indépendance du pays.

Transports[modifier | modifier le wikicode]

Taxi blanc-vert à Brazzaville

Les brazzavillois utilisent plusieurs moyens de transport en commun pour se déplacer d'un lieu à autre, les moyens de transport personnels restants limités . Le plus utilisé est l'autobus (le nombre de sièges variant entre 16 et 32 places assises) à raison de 150 Francs CFA la course pour une assez longue distance et 100 Francs CFA pour une assez courte distance9.

Les taxis (5 personnes maximum) viennent en deuxième position à raison de 1 000 Francs CFA la course pour une assez courte distance et 3 000 Francs CFA pour une longue distance9. À cela s'ajoutent les taxis-motos (1 personne maximum) dont le prix varie entre 500 et 1 000 Francs CFA10.

Illustration du transport à Brazzaville

Les autobus et les taxis de Brazzaville sont reconnaissables et se distinguent de ceux des autres villes de la République du Congo par leur couleur blanche sur la partie supérieure et verte sur la partie inférieure.

Aéroport international Maya-Maya
Gare du Chemin de fer Congo-Océan à Brazzaville en 1932

Brazzaville est reliée avec le nord du pays par la route nationale n°2 et avec le sud du pays par le Chemin de fer Congo-Océan, construit pendant l'ère coloniale et qui constitue la route nationale n°111. En outre, Brazzaville est desservie par un seul aéroport qui est l'Aéroport international Maya-Maya.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Climat de la République du Congo, sur www.vivreaucongo.com, consulté le 14 avril 2019
  2. Climat, température moyenne et diagramme climatique de Brazzaville, sur www.climate-data.org, consulté le 14 avril 2019
  3. Les principaux fleuves et rivières du Congo-Brazzaville, sur www.dmcarc.com, consulté le 14 avril 2019
  4. La.mairie de Brazzaville, sur www.congo-info.com, consulté le 18 avril 2018.
  5. 5,0 et 5,1 Conseil département et municipal de Brazzaville
  6. 6,0 et 6,1 Institut National de la Statistique et Fonds des Nations Unies pour la Population, Le RGPH-2007 en quelques chiffres, juillet 2010, 23 pages.
  7. 7,0 et 7,1 Histoire de Brazzaville, sur www.brazzaville.cg, consulté le 3 mai 2019
  8. Christian Roger Okemba nouveau maire de Brazzaville - Vox Congo, sur www.vox.cg, consulté le 3 mai 2019
  9. 9,0 et 9,1 Bus et taxis, Pointe-Noire et Brazzaville, sur www.vivreaucongo.com, consulté le 3 mai 2019
  10. Transport en commun à Brazzaville, les taxis-motos en avant, sur www.adiac-congo.com, consulté le 3 mai 2019
  11. Transport routier au Congo-Brazzaville, sur www.vivreaucongo.com, consulté le 3 mai 2019
Portail de la République du Congo —  Tous les articles concernant la République du Congo.

4°16′4″S 15°16′31″E / -4.26778, 15.27528