Chevalier (Moyen Âge)

« Chevalier (Moyen Âge) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Chevalier.
Armure du chevalier et de sa monture

Un chevalier est un homme qui se bat à cheval au Moyen Âge (c'est-à-dire de l'an 476 à l'an 1492). C'est avant tout un guerrier et un noble. Son premier devoir est de se battre pour son seigneur (=suzerain )dont il est le vassal. Il doit aussi obéir à d'autres règles : sens de l'honneur, courage, loyauté envers Dieu.

Dans les armées, il se distingue des soldats qui se battent à pied (infanterie, piétons, archers, arbalétriers, etc.). Il est le plus important d'une armée médiévale.

Le chevalier reçoit ses armes au cours de la cérémonie de l'adoubement. Elle peut avoir lieu vers 18 ans. Le jeune garçon reçoit l'accolade (un coup sur l'épaule). C'est à ce moment-là qu'il reçoit armure, cheval et le reste.... Son apprentissage a commencé dès dix ans auprès d'un membre de sa famille ou d'un ami de son père.


L'équipement du chevalier : Il porte une épée, un bouclier, une lance, un casque, une cotte de maille (appelée également haubert) ou une armure et parfois une arbalète ou un grand arc. Souvent, il porte sur son bouclier ou sur son torse un blason qui permet de le reconnaître : c'est l'écu.

Les activités du chevalier : Son occupation principale est la guerre pour agrandir les terres de son seigneur et pour s'enrichir grâce au butin. Lorsqu'il n'est pas en guerre, il a du temps libre pour chasser, pour participer à des tournois, pour festoyer lors de banquets (qui sont de grands festins, des repas prestigieux). La chasse est un entraînement.

Il y a deux catégories de chevaliers:

  • le « bachelier » qui n'a pas suffisamment de vassaux pour pouvoir former une « bannière » c'est-à-dire un groupe de guerriers l'accompagnant à la guerre. Le bachelier porte un pennon, sorte de drapeau terminé en pointe.
  • le « banneret » qui a des vassaux (les bacheliers) en nombre suffisant pour former une « bannière ». Le banneret porte une bannière carrée. De plus pour rallier ses hommes pendant le combat le banneret a un « cri d'armes » c'est-à-dire une devise. Ainsi les sires de Montmorency, importants seigneurs d'Ile-de-France, criaient “Dieu aide au premier baron chrétien"; le cri de guerre des rois capétiens était "Montjoie Saint-Denis".

Dans une Europe profondément chrétienne, les chevaliers, comme d'autres corps de métier, se plaçaient sous la protection de certains saints. Les saints patrons des chevaliers étaient saint Michel, saint Georges et saint Maurice.

Vikiliens pour compléter sur les chevaliers du Moyen Âge[modifier]

Liens Internet[modifier]

Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine