la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Vassal

« Vassal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Au Moyen Âge, un vassal est un homme libre qui se met sous la protection et au service d'un homme plus puissant appelé « seigneur » ou suzerain.

Un homme devient vassal d'un autre par la cérémonie de l'hommage. Lors de cette cérémonie, qui a lieu le plus souvent dans le château du seigneur, le vassal reçoit un fief, c'est-à-dire une terre, une fonction ou des revenus. On peut aussi le qualifier de feudatairePrécision.

Devoirs du vassal[modifier]

Petit résumé[modifier]

Suzerain doit : .protection militaire .protection judiciaire .remise d'un fief, investiture

Vassal doit : .service de l'ost: 40 jours de service militaire .aide de conseil .aide financière aux 4 cas: -l'adoubement du fils aîné -le mariage de la fille aînée -le départ à la croisade -le paiement de la rançon

L'hommage est la cérémonie de l'entrée en vassalité
la fidélité

En échange, le vassal doit être fidèle et aider son seigneur.

le service d'ost.

Les vassaux constituent les troupes armées des seigneurs, c'est le service d'ost. La durée de ce service est généralement d'une quarantaine de jours par an.

le conseil

Le vassal doit aussi aider de ses conseils son seigneur, en particulier lorsque ce dernier rend la justice.

l'aide aux quatre cas

Dans certaines circonstances, le vassal doit verser des aides financières à son suzerain. C'est le cas lorsque le seigneur est prisonnier et que, pour sa libération, il faut payer une rançon. C'est aussi le cas quand le seigneur arme chevalier son fils aîné au cours de la cérémonie de l'adoubement. Un troisième cas d'aide est dû lorsque le seigneur marie sa fille aînée et lui fournit une dot. Enfin, quand le seigneur part en croisade, le vassal doit financer une partie de l'équipement et du voyage de son suzerain. La plupart des vassaux sont aussi des chevaliers.

En cas de trahison de sa fidélité, le vassal est jugé et déclaré félon : le suzerain peut alors récupérer le fief qu'il lui avait confié.

Origines de la vassalité[modifier]

La dépendance de vassal à suzerain, ou vassalité, a été introduite dans l'Empire carolingien, quand Charlemagne a obligé les plus importants des hommes libres à lui prêter l'hommage, et donc, à devenir ses vassaux. Ces derniers doivent d'ailleurs obliger les autres hommes libres à leur prêter hommage. Ainsi, par une succession d'hommages en cascade, l'empereur était assuré de la fidélité de tous les hommes libres. Le système s'est renforcé au moment des invasions scandinaves, dès la deuxième moitié du IXe siècle. Les hommes non guerriers ont dû se placer sous la protection des chefs des guerriers qui ont alors exigé l'hommage vassalique.

Vikiliens pour compléter sur les seigneurs au Moyen Âge[modifier]

Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine