Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Arc (arme)

« Arc (arme) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le tir à l'arc

Pour les autres sens, voir arc

L'arc est une arme destinée à lancer des flèches. Il est constitué principalement d'une pièce courbe flexible qui emmagasine et restitue l'énergie comme un ressort, et d'une corde qui permet le bandage de l'arc (tension du « ressort »), puis la transmission de l'impulsion à la flèche lors de la détente.

Une personne qui tire à l'arc est un archer. Ce mot désignait autrefois un combattant (le plus souvent à pied) dont l'arc était l'arme principale. La célèbre bataille de Crécy (26 août 1346) illustra le rôle des archers anglais (ou yeomen) équipés de l'arc long (longbow).

Au Japon, l'arc yumi long est nommé Daikyu et l'arc court Hankyu. Le Kyudo, « voie de l'arc », désigne l'art martial consacré à l'arc.

Histoire[modifier]

Un archer chinois

Il est difficile de dater l’apparition de l’arc ou de la flèche, car leur bois se décompose assez vite. La plus ancienne flèche trouvée date de -10800 (en Allemagne). Néanmoins, la petite taille de certaines pointes découvertes par des archéologues, fait penser que l’arc existe depuis au moins 20000 ans.

De nombreux types d'arcs ont été employés pour la guerre ou pour la chasse. Les arcs les plus courts sont plus particulièrement destinés aux archers à cheval.

Actuellement, les arcs les plus courants sont :

  • le longbow
  • l'arc classique ou recurve (type retenu pour les Jeux olympiques)
  • l'arc à poulies ou arc compound. L'avantage de ce dernier est de réduire l'effort de maintien de l'arc bandé, sans pour autant diminuer la puissance de l'arme.

La « puissance » d'un arc est indiquée sur la branche du bas avec comme unité la livre-force. Il s'agit d'une force nominale, qui correspond à la réaction de l'arc pour un armement à une allonge de 28 pouces (71. 12 cm). La puissance transmise à la flèche dépendra de la valeur de cette force mais aussi du rendement des branches.

L'arc a été modifié au Moyen Âge avec des poulies, pour donner l'arbalète ou la baliste.

Types d'arcs[modifier]

L'arc aux Jeux olympiques

On peut différencier les arcs d'après leurs formes, mais aussi d'après leur apparition historique ou géographique. Il existe des arcs de droitier ou de gaucher, c'est-à-dire en tenant l'arc de la main gauche ou droite, suivant que l'œil directeur est celui de droite ou de gauche.

  • Le longbow (anglais : arc long) est un arc droit avec une seule courbure, qui peut posséder une fenêtre de tir et un plancher de flèche. Les meilleurs « arcs de guerre » anglais et gallois étaient fabriqués avec de l'if italien. Celui-ci était aussi grand que son archer. Pendant la guerre de Cent Ans, à bout portant, cet arc était capable de percer les meilleures armures de l'époque.
  • L’arc classique ou recurve (à double courbure). En français, on l'appelle aussi arc classique, c'est le modèle le plus utilisé bien qu'il n'existe que depuis les années 50. Il existe des modèles non-démontables et des modèles démontables.

Le modèle le plus courant est celui utilisé aux Jeux olympiques, qui comporte des éléments améliorant la stabilité et la précision du tir.

  • L'arc à poulies ou compound. Il a été développé aux États-Unis pour la chasse au gros gibier. Le premier brevet fut déposé en 1969. Il est en aluminium ou en matériaux composites. Au bout de chaque branche se trouve une poulie où passent des câbles. La vitesse au lâcher peut atteindre 90 m/s. Le vol de la flèche est presque droit, ce qui accroît la précision du tir.

Les accessoires de l'arc[modifier]

Un arc moderne

1. La corde : la corde relie les deux extrémités de chaque branche de l'arc. Elle est en polyester, polyamide ou polyéthylène. La corde est toujours recouverte de cire contre l'usure.

2. Le repose-flèche : c'est un petit accessoire de plastique ou de métal fixé sur l'arc et sur lequel la flèche est posée.

3. Le bouton berger (ou bouton écarteur) : cet accessoire sert d'amortisseur à la flèche lorsqu'elle est propulsée.

D'autres éléments composent l'arc : le cliqueur (lame de fer qui améliore la précision), le viseur (permet de donner à la flèche une direction voulue), la visette (deuxième point de visée que l'archer aligne avec le viseur), la stabilisation (tiges en aluminium ou en carbone qui servent à équilibrer l'arc au moment du lâcher)


Les accessoires de l'archer[modifier]

  • Le carquois : rangement pour les flèches.
  • Le protège bras : cuir ou plastique qui protège l'avant-bras au moment du lacher.
  • Et aussi la palette (cuir ou de matière synthétique, protégeant les doigts qui tiennent la corde), ou le gant (utilisé à la place de la palette), le plastron (protège la poitrine au moment du lacher).

Voir aussi[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Arc (arme) de Wikipédia.
Portail des techniques - Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux.