Prénom

« Prénom » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Comment va-t-on l'appeler ?

Le prénom est un nom qui précède le nom de famille (en langage savant le patronyme). Le prénom est utilisé pour désigner une personne de façon unique, par opposition au nom de famille qui est partagé par de nombreuses personnes. Le nom de famille est hérité, le prénom est choisi selon la culture, la mode ou en référence à un personnage. Un nom de fleur ou un élément poétique peut être choisi.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Romains disposaient d'un nombre limité de prénoms. Voir l'article nom romain#Le praenomen (prénom)

Au Moyen Âge, le prénom est le nom principal pour l'identité. Pour ne pas confondre plusieurs porteurs du même prénom, il est complété par un des éléments suivants :

Un peu plus tard (vers le XIe siècle), c'est ce deuxième nom qui est devenu le nom principal, le nom de famille.

Le choix du prénom dans le monde[modifier | modifier le wikicode]

À sa naissance, généralement, chaque personne se voit attribuer un ou plusieurs prénoms, dont un seul sera utilisé par la suite : c'est le prénom usuel. Mais dans nombre de cultures, notamment en Asie et en Afrique, le prénom n'est attribué que plusieurs jours (ou plusieurs semaines) après la naissance.

Dans certaines langues (par exemple, en vietnamien, en chinois ou en coréen), le nom de famille précède le prénom (simple ou composé). De même en finnois, en hongrois ou en japonais ; mais, pour éviter les malentendus lors d'échanges internationaux et pour se conformer aux usages occidentaux, les Finlandais, les Hongrois et les Japonais commencent à inverser l'usage traditionnel.

Le choix des prénoms fait souvent réfléchir les parents. De nombreux livres ont été publiés à ce sujet. On observe des phénomènes de mode. Ainsi, après une vague de prénoms américains (issus des séries télévisées américaines) dans les années 1990, on observe au cours des années 2000 un retour aux prénoms des grands-parents ou aux prénoms courts (Léa, Théo...).

La signification du prénom de l'enfant est inégale selon les cultures et les langues. La consonance du prénom est un élément.

En dehors de l'Europe, certains choix peuvent étonner les Occidentaux : cela n'a rien d'extraordinaire de « numéroter » son enfant, comme en Chine, au Viêt Nam ou ailleurs. Par exemple, le prénom Samba, fréquent en Afrique de l'Ouest, signifie « Deuxième [fils] ». Ceci se retrouve parfois en Occident (comme Quentin, le cinquième).

Quel prénom en France ?[modifier | modifier le wikicode]

Jusqu'en 1966, une loi obligeait les parents à choisir le prénom de leur enfant dans divers calendriers ou parmi les personnages de l'histoire antique.

Origine latine de quelques prénoms français[modifier | modifier le wikicode]

De très nombreux prénoms français ont une origine latine du fait de la conquête de la Gaule par les Romains au Ier siècle av. J.-C..

  • Certains prénoms proviennent des familles romaines célèbres ou des empereurs romains (qui souvent accordaient la citoyenneté romaine à des personnes ou à des villes et même à tous les habitants libres de l'empire par l'empereur Caracalla. Les nouveaux romains adoptaient alors le nom de leur bienfaiteur . Ainsi Auguste fait référence à l'empereur Auguste, César à Jules César, Claude (à l'empereur Claude, Antoine à la gens Antonia à laquelle appartenant le général Marc Antoine, Constantin en référence à l'empereur Constantin Ier, Jules, Julie, Juliette ont pour origine la gens Julia (famille de Jules César), Cécile rappelle la gens Cecilia
  • Avec l'expansion du christianisme en Gaule romaine, au moment de leur baptême, les convertis prirent des prénoms évocateurs. Ainsi Albain, Albane viennent du latin alba (qui signifie blanc, pur), Benoît, Bénédicte viennent de benedictus (aimé de Dieu), Clément tire son origine de clemens (bon), Dominique de dominicus (protégé par le Seigneur, c'est-à-dire Jésus).
  • D'autres sont moins marqués par la religion comme Fabrice tiré de faber (artisan), Hortense de hortus (jardin), Laurent de laurus (ceint de laurier), Margot ou Magali ou Marguerite de margarita (perle), Béatrice vient de beatus (heureux), Luce ou Lucie et Lucien de lux (lumière), Sylvain et Sylvie de silva (forêt)

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page prénom de Wikipédia.
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...