Pierre-Bénite

« Pierre-Bénite » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Pierre-Bénite
Mairie de Pierre-Bénite.
La mairie
Administration
D'azur au rocher d'or chargé, en chef, d'une croisette latine de sable gravée en bande, accostée de deux anneaux scellés aussi d'or rangés en barre, celui de dextre plus gros que celui de senestre, surmonté d'une étoile de six rais du même, posé sur une terrasse de sinople, au chef de gueules chargé de deux clefs d'argent passées en sautoir, les anneaux en losange pommetés.
Blason
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Collectivité Métropole de Lyon
Code postal 69310
Maire Jérôme Moroge (DVD)
Site Web pierrebenite.fr
Langue Français
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 45° 42′ 16″ Nord
longitude : 4° 49′ 30″ Est
altitude : de 155 à 232 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 4,48 km2
Démographie
Population 10 132 hab. (en 2013)
Densité 2 262 hab./km2
Gentilé Pierre-Bénitains
Tourisme
Patrimoine Château du Grand Perron
Villa du Petit Perron
Fresque Arkéma
voir modèle • modifier

Pierre-Bénite est une commune du centre-est de la France, située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est limitrophe de Lyon.

Elle a une population de 10 132 habitants (2013) appelés Pierre-Bénitains. Son maire est le divers droite Jérôme Moroge.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La commune de Pierre-Bénite est créée en 1869 par séparation d'avec Oullins. Son nom vient d'une pierre à laquelle les bateliers amarraient leurs bateaux et se signaient avant de voyager sur le Rhône (qui était un fleuve dangereux, à l'époque).

Le 1er janvier 2015, Pierre-Bénite, comme l'ensemble des communes du Grand Lyon, quitte le département du Rhône pour former la métropole de Lyon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Pierre-Bénite est située au sud de Lyon, dont elle est limitrophe, sur la rive droite du Rhône. Ses autres communes limitrophes sont Irigny, Oullins, Saint-Fons et Saint-Genis-Laval. À l'est, elle est bordée par le Rhône.

Elle est desservie par cinq lignes de bus du réseau des Transports en commun lyonnais, ainsi qu'une gare SNCF.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

La ville est jumelée à Markkleeberg (Allemagne) et Boville Ernica (Italie).

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

  • Le château du Grand Perron (XVIe siècle) ;
  • La villa du Petit Perron (1520) ;
  • La fresque du site Arkéma, d'un 1 km de long (2006).

Culture[modifier | modifier le wikicode]

  • L'Estival (14 juillet) ;
  • Les Festivités de Noël (décembre).

Sources et liens[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Les 59 communes de la Métropole de Lyon

Albigny-sur-Saône  • Bron  • Cailloux-sur-Fontaines  • Caluire-et-Cuire  • Champagne-au-Mont-d'Or  • Charbonnières-les-Bains  • Charly  • Chassieu  • Collonges-au-Mont-d'Or  • Corbas  • Couzon-au-Mont-d'Or  • Craponne  • Curis-au-Mont-d'Or  • Dardilly  • Décines-Charpieu  • Écully  • Feyzin  • Fleurieu-sur-Saône  • Fontaines-Saint-Martin  • Fontaines-sur-Saône  • Francheville  • Genay  • Givors  • Grigny  • Irigny  • Jonage  • Limonest  • Lissieu  • Lyon  • Marcy-l'Étoile  • Meyzieu  • Mions  • Montanay  • La Mulatière  • Neuville-sur-Saône  • Oullins  • Pierre-Bénite  • Poleymieux-au-Mont-d'Or  • Quincieux  • Rochetaillée-sur-Saône  • Rillieux-la-Pape  • Saint-Cyr-au-Mont-d'Or  • Saint-Didier-au-Mont-d'Or  • Sainte-Foy-lès-Lyon  • Saint-Fons  • Saint-Genis-Laval  • Saint-Genis-les-Ollières  • Saint-Germain-au-Mont-d'Or  • Saint-Priest  • Saint-Romain-au-Mont-d'Or  • Sathonay-Camp  • Sathonay-Village  • Solaize  • Tassin-la-Demi-Lune  • La Tour-de-Salvagny  • Vaulx-en-Velin  • Vénissieux  • Vernaison  • Villeurbanne

Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.