Pierre-Bénite

« Pierre-Bénite » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Pierre-Bénite
La mairie de Pierre-Bénite.
La mairie de Pierre-Bénite.
Blason ville fr Pierre-Bénite (Rhône).svg
Administration
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Circonscription départementale Circonscription départementale du Rhône
Métropole Métropole de Lyon
Arrondissement Lyon
Maire Jérôme Moroge (DVD)
(2020-2026)
Code postal 69310
Démographie
Gentilé Pierre-Bénitains
Population municipale 10 461 hab. (2018)
Densité 2 335 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 16″ Nord
4° 49′ 30″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 155 m
Max. 232 m
Superficie 4,48 km2
Tourisme
Patrimoine Château du Grand Perron
Villa du Petit Perron
Fresque Arkéma
Liens
Site web pierrebenite.fr
voir modèle • modifier

Pierre-Bénite est une commune du centre-est de la France, située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est limitrophe de Lyon.

Elle a une population de 10 461 habitants (2018) appelés Pierre-Bénitains. Son maire est le divers droite Jérôme Moroge.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La commune de Pierre-Bénite est créée en 1869 par séparation d'avec Oullins. Son nom vient d'une pierre à laquelle les bateliers amarraient leurs bateaux et se signaient avant de voyager sur le Rhône (qui était un fleuve dangereux, à l'époque).

Le 1er janvier 2015, Pierre-Bénite, comme l'ensemble des communes du Grand Lyon, quitte le département du Rhône pour former la métropole de Lyon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Pierre-Bénite est située au sud de Lyon, dont elle est limitrophe, sur la rive droite du Rhône. Ses autres communes limitrophes sont Irigny, Oullins, Saint-Fons et Saint-Genis-Laval. À l'est, elle est bordée par le Rhône.

Elle est desservie par cinq lignes de bus du réseau des Transports en commun lyonnais, ainsi qu'une gare SNCF.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

La ville est jumelée à Markkleeberg (Allemagne) et Boville Ernica (Italie).

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

  • Le château du Grand Perron (XVIe siècle) ;
  • La villa du Petit Perron (1520) ;
  • La fresque du site Arkéma, d'un 1 km de long (2006).

Culture[modifier | modifier le wikicode]

  • L'Estival (14 juillet) ;
  • Les Festivités de Noël (décembre).

Sources et liens[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Les 59 communes de la Métropole de Lyon

Albigny-sur-Saône • Bron • Cailloux-sur-Fontaines • Caluire-et-Cuire • Champagne-au-Mont-d'Or • Charbonnières-les-Bains • Charly • Chassieu • Collonges-au-Mont-d'Or • Corbas • Couzon-au-Mont-d'Or • Craponne • Curis-au-Mont-d'Or • Dardilly • Décines-Charpieu •Écully • Feyzin • Fleurieu-sur-Saône • Fontaines-Saint-Martin • Fontaines-sur-Saône • Francheville • Genay • Givors • Grigny • Irigny • Jonage • Limonest • Lissieu • Lyon • Marcy-l'Étoile • Meyzieu • Mions • Montanay • La Mulatière • Neuville-sur-Saône • Oullins • Pierre-Bénite  • Poleymieux-au-Mont-d'Or • Quincieux • Rochetaillée-sur-Saône • Rillieux-la-Pape • Saint-Cyr-au-Mont-d'Or • Saint-Didier-au-Mont-d'Or • Sainte-Foy-lès-Lyon • Saint-Fons • Saint-Genis-Laval • Saint-Genis-les-Ollières • Saint-Germain-au-Mont-d'Or • Saint-Priest • Saint-Romain-au-Mont-d'Or • Sathonay-Camp • Sathonay-Village • Solaize • Tassin-la-Demi-Lune • La Tour-de-Salvagny • Vaulx-en-Velin • Vénissieux • Vernaison • Villeurbanne

Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.