Organisme génétiquement modifié

« Organisme génétiquement modifié » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un exemple d'organisme génétiquement modifié : à gauche, des lucioles. La luciole est capable de faire de la lumière, grâce à un gène. Si on introduit ce gène dans un autre être vivant, comme une plante (ici, le tabac), la plante devient capable, elle aussi, de briller dans le noir. Ce type d'être vivant, auquel on a injecté un gène d'un autre être vivant, est ce que l'on appelle un organisme génétiquement modifié.

Un organisme génétiquement modifié ou OGM est un organisme vivant — un animal ou un végétal — dont le génome a subi une modification artificielle par l'homme. Cette modification peut être comme une résistance à un pesticide, un fruit qui pourrit lentement ou qui mûrit sur demande, une céréale qui a besoin de moins d'eau ou bien qui pousse dans un environnement qui n'est pas le sien, etc.

Pour obtenir cette modification, un ou plusieurs gènes étrangers sont ajoutés ou supprimés du génome de l'organisme.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Transgénèse.

L'action de l'homme[modifier | modifier le wikicode]

Certaines souris sont génétiquement modifiées par l'homme.

Les généticiens sont aujourd'hui en mesure d'ajouter des gènes dans une cellule. Ils créent ainsi un nouvel organisme vivant avec des nouvelles caractéristiques. Ce sont ces nouvelles caractéristiques qui les intéressent ; et c'est pourquoi ils le créent.

Par exemple, des organismes faciles à manipuler sont les bactéries. De nouvelles bactéries ont été ainsi créées pour fournir des produits qui peuvent être utilisés en biologie. Certains organismes génétiquement modifiés par l'homme sont des animaux, comme des souris ! Cependant, ces animaux n'ont pas été « créés » pour être mangés : ils servent simplement à des expériences et à des tests de médicaments.

Toutefois, ce sont les végétaux qui focalisent le plus l'opinion publique. Des organismes génétiquement modifiés de soja et de maïs sont aujourd'hui cultivés et commercialisés. Ces organismes offrent une meilleure résistance aux insectes.

Attention : L'agriculture et l'élevage ont modifié les espèces vivantes. Par exemple, le cochon est né de la domestication du sanglier. Mais les gènes n'ont pas été volontairement modifiés par l'homme. Il n'y a pas eu une action extérieure qui a ajouté de nouveaux gènes. Depuis plusieurs millénaires, l'activité humaine a conduit à l'apparition (ou la disparition) de nouvelles espèces ; mais ce n'est que depuis les années 1970 que l'Homme est en mesure de créer des organismes génétiquement modifiés.

Modifications du génome sans intervention de l'homme[modifier | modifier le wikicode]

Dans la nature, il existe des phénomènes naturels au cours desquels des cellules reçoivent de nouveaux gènes. Par exemple, les plasmides sont des ensembles de gènes capables de passer d'une bactérie à une autre : c'est un moyen d'échanger de l'information génétique. Par ailleurs, certaines cellules peuvent muter ; de nouveaux gènes peuvent apparaître. Les espèces évoluent.

Les virus sont des êtres vivants qui infectent d'autres organismes. Les rétrovirus sont des virus capables de donner des nouveaux gènes aux cellules de l'organisme infecté. Apparaissent ainsi des organismes génétiquement modifiés. Ils peuvent causer des cancers.

Certains organismes génétiquement modifiés sont apparus et continuent d'apparaitre naturellement dans la nature : leur apparition s'inscrit dans la théorie de l'évolution des espèces.

Questions de sociétés posées par les OGM[modifier | modifier le wikicode]

Il existe une polémique autour de l'utilisation et de la production des OGMs. Plusieurs questions sont posées : Les généticiens maîtrisent-ils vraiment les conséquences des manipulations génétiques ? La création des OGM est-elle éthique ? Plus généralement, toute manipulation sur les gènes est-elle éthique ?

Les réactions des personnes sont variables. Certains refusent la recherche scientifique des OGMs. D'autres l'acceptent mais refusent que les OGMs soient utilisés dans l'alimentation. Certains refusent la culture de végétaux génétiquement modifiés à l'extérieur : ils disent que le pollen des plantes peut se propager à l'extérieur des champs.

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.