Maurice Leblanc

« Maurice Leblanc » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Leblanc
Maurice-leblanc.jpg
Nom Marie Émile Maurice Leblanc
Naissance 11 décembre 1864 à Rouen, Seine-Maritime France France
Mort 6 novembre 1941 à 76 ans à Perpignan, Pyrénées-Orientales,
Nationalité France France
Profession écrivain
Occupation littérature
Distinctions Légion d'honneur
Famille Georgette Leblanc, Émile Leblanc et Mathilde Blanche.
voir modèle • modifier

Maurice Leblanc, né le 11 décembre 1864 à Rouen et mort le 6 novembre 1941 à Perpignan, est un écrivain français, auteur notamment de 27 romans policiers autour d'Arsène Lupin.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

La soeur de Maurice Leblanc, Georgette Leblanc.

Né le 11 décembre 1864 à Rouen, Maurice Leblanc est le fils de l'armateur Émile Leblanc et de Mathilde Blanche. Sa sœur est une cantatrice de renommée nationale, nommée Georgette Leblanc.

Son père lui réservait au début un métier dans l'industrie textile, mais Maurice Leblanc refuse et se rend à Paris afin de se consacrer à la littérature. Il devient alors journaliste, et abandonne plus tard ce métier pour celui d'écrivain romancier. Il ne rencontre là qu'un piètre succès.

En 1905, le magazine mensuel Je sais tout commande à Maurice Leblanc une nouvelle. Leblanc fournit alors L'Arrestation d’Arsène Lupin ; c'est le début d'Arsène Lupin.

Maurice Leblanc devient vite hostile à Gaston Leroux, qui s'inspirera pourtant d'Arsène Lupin pour créer son personnage : Rouletabille, et à Arthur Conan Doyle, deux spécialistes de l'écriture populaire de romans policiers. Arthur Conan Doyle ne cache pas son agacement quand celui-ci reprend le personnage de Sherlock Holmes dans une des aventures d'Arsène Lupin, le faisant passer pour un incompétent. Le lord britannique contraint Leblanc à changer le nom du détective en « Herlock Sholmes ».

Leblanc a résidé à Étretat dont il appréciait beaucoup les paysages : il y a d'ailleurs situé une des aventures d'Arsène Lupin, L'Aiguille creuse. Sa maison dans cette commune de Seine-Maritime, le Clos Lupin, est actuellement transformée en musée et peut être visitée.

En janvier 1908, Maurice Leblanc est décoré de la légion d'honneur. Le 6 novembre 1941, il meurt à Perpignan.

Le Clos Lupin, résidence de Maurice Leblanc à Étretat.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Maurice Leblanc de Wikipédia.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.