Johann Sebastian Bach

« Johann Sebastian Bach » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Johann Sebastian Bach

Johann Sebastian Bach, en français Jean-Sébastien Bach, est un compositeur, organiste, claveciniste et chef de chœur (cantor) allemand. Il est né le 31 mars 1685 à Eisenach et mort le 28 juillet 1750 (à 65 ans) à Leipzig.

Compositeur de musique baroque, dont il est le symbole, il est un modèle pour de grands compositeurs, comme Mozart et Beethoven. Par ailleurs, avec ces deux derniers, il est régulièrement cité comme l'un des plus grands compositeurs de tous les temps (voire le meilleur pour certains).

Bach a aidé à refaire connaître Antonio Vivaldi, qui avait, pendant une certaine période, été ignoré. Il est également le créateur de la gamme tempérée (gamme qui divise l'octave, de do à do, en douze demi-tons constants et successifs), qui est le système d'accordage de tous les instruments à clavier ; bien que, à la base, il le fût pour le piano. Cette dernière est expliquée de manière plus détaillée dans son Clavier bien tempéré.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Johann Sebastian Bach est né dans une famille de musiciens (dont il est le huitième enfant). Il a été orphelin jeune, dès 10 ans. Il reçoit sa première éducation musicale de son père, Johann Ambrosius Bach, violoniste de talent. Il apprend l'orgue avec un cousin de son père. Johann Sebastian se montre très doué pour la musique (possédant, de plus, l'oreille absolue). En 1703, Bach prend un poste d'organiste dans une église. En 1707, il est organiste à Mühlhausen. Il y écrit sa première cantate. En 1708, il est organiste et violon solo à la Chapelle du Duc de Weimar. Plus tard, il compose ses plus grandes œuvres pour luth, flûte, violon (sonates), clavecin, violoncelle. Il se rend ensuite à Leipzig et compose la Passion selon Saint Jean. Vingt ans plus tard, il mène une vie riche en connaissances, constituant une bibliothèque spécialisée en bibliologie, théologie et mystique. C'est à Leipzig qu'il compose plus de 200 cantates et d'autres chefs-d'œuvre, des Passions, Magnificat et des Oratorios.

En 1745, il commence à perdre la vue. Il meurt le 28 juillet 1750, à cause d'une infection, après avoir été opéré des yeux (cataracte et glaucome) par le chevalier John Taylor, un ophtalmologue anglais, aujourd'hui considéré comme un charlatan1.

À sa mort, sa famille a retracé toutes ses œuvres et les a classées par ordre chronologique.

Compositions célèbres[modifier | modifier le wikicode]

  • Première des variations Goldberg (BWV 988) :
  • Prélude en do majeur du Clavier bien tempéré (BWV 846) :
  • Allegro du concerto Brandebourgeois n°5 (BWV 1050) :
  • Toccata et fugue en ré mineur. BWV 565.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Johann Sebastian Bach de Wikipédia.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.