Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Jean-Baptiste Lully

« Jean-Baptiste Lully » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Lully.

Jean-Baptiste Lully est un compositeur français d'origine italienne né à Florence en 1632 et mort à Paris en 1687. Excellent danseur et musicien il est repéré par le jeune roi Louis XIV dès 1652. Chef d'orchestre et chorégraphe, il collabore avec Molière pour la musique de nombreuses comédies-ballet. Nommé directeur de l'Académie royale de musique en 1672, il règne sur la musique française d'opéra jusqu'à sa mort. Il est considéré comme le créateur de l'opéra français qui fait du chant une imitation de la parole théâtrale (Lully était un grand admirateur des textes des tragédies de Jean Racine).

Les années de jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Giovanni Barrista Lulli est né dans une famille de meunier, fils de Lorenzo di Maldo Lulli et de Catarina del Sera. Il quitte Florence pour se rendre en France afin de servir de professeur d'italien à la Anne-Marie-Louise d'Orléans, dite la Grande Mademoiselle, cousine du roi Louis XIV. Très bon acteur, et danseur il est remarqué par Louis XIV, lui-même très bon danseur, qui le nomme chef de la bande des petits violons. En 1657, après le succès de son ballet l'Amour malade, il est nommé surintendant de la musique du roi en 1661 et est naturalisé français.

Lully écrit la musique des comédies-ballet (comédie de danse et de chant) de Molière de 1664 à 1671. Une dispute met fin à leur collaboration.

Le maître de la musique d'opéra français[modifier | modifier le wikicode]

Il devient directeur de l’académie royale de musique en 1672, désormais tout ouvrage d'opéra ne peut être joué sans son accord. Il a alors pour librettiste Philippe Quinault, mais aussi Benserade et Campistron. Il s'installe au théâtre du Palais-Royal, dans lequel il crée une dizaine d'opéras et de nombreux ballets.

Très riche Lully achète en 1681 un office de conseiller et secrétaire du roi.

Dès ses débuts musicaux, pour se démarquer de ses futurs concurrents Lully se montre hostile à l'opéra italien qui met en avant une musique très sensuelle qui va déboucher sur le bel canto, musique italienne qui avait la faveur du public français de l'époque.

Lully impose que le musicien suive au plus près le texte et la façon de le dire, il est partisan du naturel dans la diction des vers et prend comme modèle la diction de l'actrice La Champmeslé qui triomphe dans les tragédies de Racine. De ce fait la musique de Lully peut paraître froide et monotone, mais elle est marquée par la grandeur qui correspond au goût classique voulu par le roi.

Par ailleurs Lully est le créateur de l'ouverture à la française et de l'école française de violon.

Quelques comédies-ballet[modifier | modifier le wikicode]

En collaboration avec Molière.

  • Les Fâcheux (1661)
  • Le Mariage forcé (1664)
  • Les Plaisirs de l'Île enchantée (La Princesse d’Élide 1664)
  • L'Amour médecin (1665)
  • La Pastorale Comique (1667)
  • Le Sicilien ou l'Amour peintre (1667)
  • George Dandin (1668)
  • Monsieur de Pourceaugnac (1669)
  • Les Amants magnifiques (1670)
  • Le Bourgeois gentilhomme (1670)

Quelques opéras de Lully[modifier | modifier le wikicode]

Sujets d'inspiration mythologique pour l'essentiel.

  • Cadmus et Hermione (1673)
  • Alceste (1674)
  • Thésée (1675)
  • Psychée et Bellérophon (1678-1679) avec comme librettistes Thomas Corneille et Fontenelle.
  • Phaéton (1683)
  • Roland (1685)
  • Armide (1686)
  • Arcis et Galathée (1687) une pastorale.

Les opéras de Lully qui sont une des bases du répertoire de l'Académie royale de musique de Paris dans la première partie du XVIIIe siècle seront très attaqués au moment de la querelle des Bouffons en 1752-1754.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : opéra français dans la première moitié du XVIIIe siècle.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.