Comédie-ballet

« Comédie-ballet » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Représentation d'une comédie-ballet à al, La Grande Écurie du château de Versailles
Couverture de la comédie-ballet Le Bourgeois gentilhomme de Molière et Jean-Baptiste Lully.

La comédie-ballet est un spectacle théâtral composé de scènes de ballet, de chansons, de musique qui précèdent, entrecoupent et closent un texte parlé par des comédiens. C'était un genre théâtral très apprécié au XVIIe siècle. Il est un divertissement de la Cour du roi Louis XIV, qui aimait danser.

Un genre nouveau[modifier | modifier le wikicode]

La comédie-ballet a été inventée en 1661 par Molière et Lully pour leur pièce intitulée Les Fâcheux1.

La comédie-ballet est une pièce de théâtre comique, mêlant la danse et la musique. C'était une sorte de divertissement. Au début, cela était juste un ballet mais comme les baladins n’étaient pas assez nombreux et n'avaient pas assez de temps pour se changer, Molière décida de séparer les entrées du ballet et de les mettre dans les entractes de la comédie. Molière ajoute qu'ils s’arrangeront pour que le thème du ballet soit le même que la pièce de théâtre afin de ne faire qu’une seule chose du ballet et de la comédie. Molière écrit onze comédies-ballets (soit presque une par an). À partir de 1664 elles furent toutes créées devant la Cour du roi puis reprises dans le théâtre de Molière à Paris (sauf le Malade imaginaire)

Dans ce genre de pièce de théâtre, la déclaration d'amour est un thème souvent utilisé.

Les chorégraphies des ballets étaient l'œuvre de Beauchamp, maître de danse du roi et membre de l'Académie de danse créée en 1662. Les musiques sont dues à Jean-Baptiste Lully puis à partir de 1672 (date de la brouille entre Molière et Lully) à Marc-Antoine Charpentier.

La comédie-ballet plaît beaucoup à Louis XIV.

Fin des comédies-ballets[modifier | modifier le wikicode]

Après la mort de Molière la comédie-ballet décline et disparait, à cause du musicien Jean Baptiste Lully qui obtient en 1672 un privilège : désormais personne n'a le droit de représenter une comédie-ballet sans son autorisation. Lully abuse de son pouvoir et interdit la plupart des comédies-ballets. Ce nouveau spectacle à la mode devient l'opéra, qui mêle aussi musique, texte parlé et chanté et ballet.

Louis XIV devenu plus âgé se laisse également influencer par son épouse (Madame de Maintenon) et adopte un mode de vie plus austère ; les spectacles joyeux disparaissent de la Cour. C'est ainsi qu'à la fin du règne de Louis XIV, Versailles devient terne.

Comédies-ballets célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Le Bourgeois Gentilhomme, Le Malade Imaginaire2, Les Fâcheux, La Princesse d'Élide3, Amphitryon4 sont des comédies-ballets de Molière.

Certaines musiques des pièces de Molière sont composées par Jean-Baptiste Lully (comme cela est le cas notamment pour Les Fâcheux ou Le Bourgeois Gentilhomme) ou bien par Marc-Antoine Charpentier.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.