Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
Communauté  • Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent les articles de Vikidia. Venez rédiger, enrichir par exemple un des 300 articles importants et encore trop courts !

Jean Racine

« Jean Racine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Racine et ses contemporains

Jean Racine est un des grands dramaturges et poètes de la période classique (XVIIe siècle), né le 22 décembre 1639 et mort le 21 avril 1699 (à 60 ans) à Paris avec Molière, Pierre Corneille et même Jean de la Fontaine. Il a écrit des tragédies très célèbres, comme Britannicus, Phèdre, Andromaque, pièce dédiée à la belle-sœur du roi, Les Plaideurs, (sa seule comédie) ou Bérénice, sujet tiré de l'Antiquité romaine ou encore, Bajazet, qui se déroule à Constantinople.

Jean Racine est orphelin dès l'âge de 2 ans. Sa mère, Jeanne Sconin Racine, est décède le 29 janvier 1641. Son père décède quelques années plus tard, le 6 février 1643 à l’age de 23 ans .

Jean racine fut élevé par Marie Des Moulins, sa grand-mère. Quand il fut en âge de travailler, on l’envoya au collège de la ville de Beauvais. A 16 ans, on le mit aux petites-écoles de port-royal la il fait d'excellentes humanités ,il y a apprit le grec (que l'on n’enseignant pas alors dans les collèges de l’université ou des jésuites );mais surtout il y reçut une profonde éducation religieuse .Ses études terminées, après une année de philosophie au collège d'Harcourt, à Paris, Racine accepte une petite place auprès de son oncle Vitart, intendant du duc de Chevreuse. Mais il est de bonne heure tenté par la poésie, et en 1660, il publie une ode intitulée La Nymphe de la Seine, composée pour le mariage du Roi. En même temps, il se lie avec La Fontaine, et il s'attire les remontrances de Port-Royal. Pour l'arracher au monde des lettres et du théâtre, sa famille l'envoie à Uzès (dans le Gard), où l’un de ses oncles, le chanoine Scouin, lui promettait un bénéfice ecclésiastique. Il reste dans le Midi à peu près un an, étudiant fort peu la théologie, et préparant des poèmes et des tragédies. Quand il revient à Paris, en 1663, il fait paraître une Ode sur la convalescence du Roi, et reçoit une gratification de 600 livres, dont il remercie Louis XIV par une nouvelle pièce : La Renommée aux Muses.

Dans sa jeunesse littéraire, pour affirmer son identité d'écrivain, il écrit un ouvrage politique qui ne rencontra pas grand succès. On y retrouve cependant un conformisme singulier vis-à-vis des méthodes de son époque, qui sera présent tout au long de sa vie. Il commence par écrire des pièces avec un but religieux. Ayant reçu une éducation janséniste, toutes ses pièces ultérieures respecteront les principes de ce courant religieux. Son origine sociale assez noble permettra de vite (en seulement 7 ans) le propulser sur le devant de la scène, où il s'imposera en tant que tragédien. Il a d'ailleurs la particularité de respecter à la lettre les conventions littéraires de son époque. Il a d'ailleurs été élu à l'Académie française en 1672 (à 33 ans). Puis il est devenu en 1677 historiographe du Roi, c'est-à-dire chargé de retranscrire l'histoire du Roi. Dans sa vie personnelle, il a fréquenté Jean de la Fontaine, dont il était un proche ami. Il est cependant en conflit avec Corneille. Dans ce conflit, il rédige Britannicus.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Enfance, études[modifier | modifier le wikicode]

Billet de banque français de 50 francs, 1967 (recto) en l'honneur de Jean Racine. Au centre une vue de l'abbaye de Port-Royal-des-Champs.

Racine est orphelin de sa mère(Jeanne Sconin Racine) à 2 ans. Son père est fonctionnaire à La Ferté-Milon et contrôleur dans un grenier à sel. Sa grand-mère l'élève à partir de ses 4 ans, après la mort de son père.

Il fait ses études chez les solitaires de l'abbaye de Port-Royal-des-Champs, puis au collège d'Harcourt (aujourd'hui lycée Saint-Louis), à Paris. C'est dans ce collège qu'il songe à devenir poète.

Activités[modifier | modifier le wikicode]

Racine est trésorier du Roi à Moulins en 1673, puis il devient historiographe de Louis XIV. Il est élu à l'Académie française en 1672.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Tragédies[modifier | modifier le wikicode]

Frontispice de l'édition de 1671 de la tragédie Bérénice.
  • La Thébaïde (1664)
  • Alexandre Le Grand (1665)
  • Andromaque (1667)
  • Britannicus (1669)
  • Bérénice (1670)
  • Bajazet (1672)
  • Mithridate (1673)
  • Iphigénie (1674)
  • Phèdre (1677)
  • Esther (1689)
  • Athalie (1691)

Comédie[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Plaideurs (1668)

Poésies[modifier | modifier le wikicode]

  • Hymnes de Bréviaire (vers 1680)
  • Cantiques Spirituelles (1694)
  • Épigrammes, posthume
  • " Le palais de la croie" (1683)

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

  • Le siège de Namur (1692)
  • Précis historique des campagnes de Louis XIV (1730), posthume
  • Abrégé de l'Histoire de Port-Royal (1742-1767), posthume

Sitographie

jean racine (auteur dramatique)

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.