Gecko

« Gecko » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Gecko
G gecko 060517 6167 trij.jpg
Nom(s) commun(s) Gecko
Nom scientifique Famille des Gekkonidae
Classification Ordre des squamates
Poids 50 à 100 grammes
Reproduction Ovipare, 2 œufs par portée
Régime alimentaire Insectivore, frugivore
Gros plan sur les pattes d'un gecko. Les minuscules lamelles sous les pattes lui permettent de s'accrocher et de grimper un peu partout.
Gros plan sur les pattes d'un gecko. Les minuscules lamelles sous les pattes lui permettent de s'accrocher et de grimper un peu partout.
voir modèle • modifier

Le gecko est un petit reptile qui fait partie du groupe des lézards auquel il est parfois associé sans distinction. Il en existe environ 700 espèces différentes.

La majorité des geckos vivent la nuit et dans les arbres (on dit alors qu'ils sont nocturnes et arboricoles), ils ont des yeux dont la pupille est verticale comme chez les chats. Il existe aussi des espèces qui vivent de jour en milieu désertique.

En France, on les trouve sur les murs des maisons ou au soleil sur les terrasses. Dans certains pays, ces animaux sont considérés comme sacrés et portent bonheur.

Une des particularités du gecko est qu'il peut grimper un peu partout, leurs pattes sont adhésives (pour les surfaces lisses) et ont des petites griffes (pour agripper les surfaces rugueuses).

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Les geckos forment une famille de reptiles de l'ordre des squamates : ce sont des cousins des serpents. Il en existe plusieurs espèces.

Les geckos français mesurent jusqu'à 15 cm, pour la plus grande espèce ( la Tarente, la Tarentula, la Mauritanica ) et 8 cm pour la plus petite ( le Phyllodactyle, Euleptes, Furopea ). Les geckos pèsent entre 50 et 100 g. La couleur des geckos est en rapport avec l'environnement dans lequel il vit, il sont souvent verts et bruns.

Pas vraiment un chanteur d'opéra :[modifier | modifier le wikicode]

Emettre un son n'est pas simple pour un gecko. Certains émettent un petit cri qui va de l'aboiement pour certaines espèces tropicales à une sorte de grincement, chuintement ou autre jappement discret pour nos espèces européennes. Ce cri sert principalement à la défense du territoire entre les mâles et également à attirer les femelles en période de reproduction.

Défense[modifier | modifier le wikicode]

Le gecko du fait de sa petite taille est une proie facile. Pour se défendre, il peut pousser des cris mais surtout il a tendance à courir (plus ou moins vite) pour se cacher dans des cavités.

Il a aussi la particularité, il est capable de se séparer de sa queue pour distraire l'ennemi et lui permettre de s'échapper (cette capacité s'appelle l'autotomie).

Attention donc à ne pas les attraper par la queue !

Un grimpeur hors du commun[modifier | modifier le wikicode]

Les geckos grimpent très bien, car ils ont des pattes avec des doigts spéciaux, qui leur permettent de s'accrocher, et de marcher sur des murs verticaux, et même au plafond, sans tomber !

Yeux[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des geckos n'ont pas de paupière et possèdent une écaille transparente pour protéger leurs yeux. Les geckos nocturnes ont une pupille à fente verticale (comme les chats) et les autres, ceux qui vivent de jour ont une pupille ronde.

Au cours de leur croissance[modifier | modifier le wikicode]

Les geckos au fur et à mesure qu'ils grandissent, perdent leur peau, on dit qu'ils muent. Ce phénomène se produit de façon régulière.

Ils mangent très souvent leur mue qui constitue un apport en calcium.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Décollement des doigts
Les doigts des geckos se plient dans le sens inverse de nos doigts pour les détacher des surfaces.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

un gecko

On trouve des geckos dans presque toutes les régions du monde...Sauf là où il fait très froid.

Comme ce sont des animaux à sang froid ils ont besoin de chaleur pour maintenir leur corps à la bonne température.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Le gecko a une alimentation variée, il mange des fruits ainsi que des insectes (ont dit qu'il est frugivore et insectivore). Certains, les plus grand, mangent parfois des petits rongeurs ou même d'autres lézards...

Le mode de reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Photo "Jeunes geckos sortant de leurs oeufs"
Jeunes geckos sortant de leurs œufs

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Les geckos mâles ont ce que l'on appelle des hémipénis, c'est leur appareil reproducteur.

Souvent, le mâle saisit la queue de la femelle pour l'immobiliser et utilise un de ses hémipénis pour féconder la femelle.

Après la période de fécondation qui dure environ 1 mois, la femelle dépose ses œufs à l'abris sous terre, sous des roches ou dans des cavités sur les troncs d'arbre.

Nombre de petits par portée[modifier | modifier le wikicode]

Les œufs sont ronds ou légèrement ovoïdes. Leur taille varie entre un et deux centimètres de diamètre selon les espèces.

Certains œufs ont une coquille dure, relativement épaisse, et d'autres sont fins avec une enveloppe semi-souple. Les premiers correspondent généralement à des espèces vivant en milieu sec et/ou froid, la coquille isolant l'embryon.

Les femelles peuvent pondre 4 à 6 fois dans l'année. Portée de 2 œufs. Il est ovipare.

Aspects particulier[modifier | modifier le wikicode]

Espèce protégée en voie de disparition[modifier | modifier le wikicode]

Dans le monde certaines espèce sont protégées mais malheureusement de nombreuses sont menacées d'extinction (en voie de disparition), le gecko à queue feuillue par exemple.

La déforestation, la délocalisation accidentelle d'animaux ou insectes (espèces de fourmis rouges) le commerce d'animaux sauvages (qu'il soit légal ou non) dans certains pays sont en grande partie la cause de cette menace.

Tous les geckos de France sont protégés par l'arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens et reptiles protégés sur l'ensemble du territoire.

Élever un gecko à la maison[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible de maintenir un gecko en captivité dans un terrarium cependant, même s'il est relativement facile de les maintenir en vie il y a des règles à respecter ainsi qu'un code éthique.

L'ADN "simple" de ces petits reptiles est capable d'évoluer très rapidement, il est donc prédisposé aux dégénérescences liées à la consanguinité lors d'élevages en captivité.

Quelques règles éthiques :

  • Assurer un environnement sain et de taille suffisante,
  • Ne pas maintenir différentes espèces de geckos dans un même terrarium,
  • Respecter le régime alimentaire de l'espèce,
  • Ne pas faire se reproduire un "couple" issu d'une même famille (d'une même lignée) ceci pouvant entrainer des malformations...

Pour que le gecko s'habitue à votre compagnie, il faut le laisser 24 h dans sa cage puis le sortir et le laisser 2 minutes hors de sa cage. Si on achète un autre gecko, habituez-le avec le premier gecko pour qu’ils ne se battent pas.

Espèces de Geckos[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail de la terrariophilie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux de nos terrariums.