Pinnipède

« Pinnipède » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Famille des pinnipèdes)
Aller à : navigation, rechercher
Images sur les pinnipèdes Vikidia possède une catégorie d’images sur les pinnipèdes.

Les pinnipèdes sont un groupe de mammifères marins appartenant à l'ordre des Carnivores. Ils rassemblent trois familles : les Phocidés, les Otariidés et les Odobénidés.

Classification[modifier | modifier le wikicode]

Autrefois, les scientifiques considéraient le groupe des pinnipèdes comme l'un des deux sous-ordres appartenant à un groupe plus important : l'ordre des Carnivores. Les pinnipèdes regroupaient tous les Carnivores marins, tandis que l'autre groupe, les fissipèdes regroupait tous les Carnivores terrestres, comme le lion, le renard ou l'ours, qu'ils soient effectivement carnivores, comme le loup, ou non, comme le grand panda, par exemple.

Depuis, les progrès de la génétique notamment, ainsi que la découverte de nombreux fossiles, ont permis de découvrir que le groupe des fissipèdes n'existait en fait pas, puisque certains Carnivores terrestres, comme le chien ou l'ours, sont en fait plus proches cousins des pinnipèdes que d'autres carnivores terrestres, comme le chat ou la hyène... Les Carnivores sont aujourd'hui répartis en deux grands groupes, les féliformes, qui rassemblent les félins, les hyènes, les mangoustes, etc., et les caniformes, qui rassemblent les chiens, les loups, les ours, et dont font partie aujourd'hui les pinnipèdes.

Au sein des pinnipèdes, les phoques sont un groupe très différent des morses et des otaries, et les scientifiques se demandent si tous les pinnipèdes descendent bien d'un ancêtre commun.

Tous les scientifiques ne sont pas d'accord à ce sujet : certaines recherches montrent que les otaries, les morses et les phoques, forment bien un groupe descendant d'un ancêtre commun, et que leurs plus proches cousins parmi les caniformes sont les ours ; alors que d'autres travaux, utilisant des données différentes, montrent que les otaries et les morses ne sont pas de proches parents des phoques : ils forment un groupe, dont les plus proches cousins sont les ours. Les phoques, eux, d'après ce modèle, formeraient un groupe à part, qui au cours de l'évolution aurait fini par leur ressembler (c'est ce que l'on appelle une convergence). Les plus proches cousins des phoques, d'après ce modèle, seraient la famille des mustélidés, c'est-à-dire les loutres, les belettes, les blaireaux, etc.

Les Phocidés[modifier | modifier le wikicode]

Les phoques et leurs parents sont rassemblés dans cette famille. Les phoques n'ont habituellement pas de fourrure, et leurs oreilles n'ont pas de pavillon : pour ne pas être freinés dans l'eau, leurs oreilles sont de simples trous, sur les côtés de la tête. Leurs pattes arrière se trouvent tout à l'arrière du corps, et sont rassemblées pour former une nageoire unique. Les phoques sont beaucoup plus adaptés à la mer que les otaries : ils sont plus à l'aise dans l'eau, mais aussi, du coup, beaucoup plus maladroits à terre. Un grand nombre d'entre eux passent toute leur vie dans l'eau, et ne viennent à terre que pour mettre au monde et élever leurs petits.

Ils vivent dans quasiment toutes les mers de la planète, depuis l'océan Arctique à l'océan Austral. Ils se nourrissent principalement de poissons, mais aussi de crustacés (crabes, crevettes...). Le phoque crabier se nourrit principalement de krill, qui fait partie du plancton, et qu'il prélève grâce à des dents spéciales. Le léopard de mer est un féroce prédateur qui chasse des oiseaux (manchots, gorfous...), mais aussi d'autres phoques, comme le phoque crabier, ou les jeunes éléphants de mer.

Principales espèces[modifier | modifier le wikicode]

Il existe 18 espèces, dont voici les plus connues :

Les Otariidés[modifier | modifier le wikicode]

Une otarie

Cette famille regroupe les otaries, que l'on appelle aussi lions de mer, et les otaries à fourrure, que l'on appelle aussi ours de mer.

On peut les différencier des phoques par le fait qu'ils ont de petites oreilles qui dépassent nettement de leur tête, et que leurs deux pattes arrière ne sont pas fusionnées : elles servent à nager, mais aussi à marcher. Les otaries sont moins bien adaptées à la mer que les phoques, mais elles sont aussi plus à l'aise sur la terre ferme. Les otaries reviennent fréquemment sur terre, pour se réchauffer, par exemple.

Le nom de « lion de mer » vient d'une sorte de crinière, autour de la tête de certains mâles. Certaines otaries sont couvertes de fourrure : c'est un autre bon moyen de les différencier des phoques.

Principales espèces[modifier | modifier le wikicode]

Les Odobénidés[modifier | modifier le wikicode]

Cette famille ne compte aujourd'hui qu'une seule espèce : le morse. Impossible de le confondre : les canines du morse (ses crocs) sont immenses, et forment deux défenses, qui dépassent de sa bouche.

Le mot « Odobenus », qui est le nom scientifique du morse, veut dire « qui marche sur les dents » : en effet, les morses se servent aussi de leurs défenses pour se hisser sur la glace, et avancer.

Bien que le morse soit le seul odobénidé actuel, les scientifiques ont découvert les fossiles de plusieurs autres espèces de morses préhistoriques qui ont depuis disparu.

Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.