la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Nombre d'articles par thème sur Vikidia.png Actualités du Vikidien, interview... Venez lire le numéro 20 de la Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Génétique

« Génétique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La génétique peut expliquer la couleur des chats

La génétique est la science qui étudie la transmission héréditaire des caractéristiques de chaque espèce vivante (végétale ou animale) des parents à leurs descendants.

C'est le moine catholique tchèque Mendel qui, au XIXe siècle, découvrit les premières lois en expérimentant sur des pois. Ses travaux, d'abord passés inaperçus, furent repris par l'Américain Morgan avec des drosophiles, petites mouches permettant d'obtenir rapidement de nombreuses générations successives et d'étudier les modifications. On comprit ensuite avec la découverte de l'ADN, comment s'inscrivent sur les gènes, enfilés comme des perles dans les chromosomes des cellules, les codes qui commandent leur diversification et leur développement.

Les allèles[modifier | modifier le wikicode]

Chaque parent transmet à l'enfant une moitié de génome. Tout être vivant avec des parents a donc un double jeu de chromosomes. Donc chaque gène existe en double dans chaque cellule, l'un est la version de la mère, l'autre la version du père. On appelle cela des allèles.

Cela est pratique si l'un des parent transmet un gène défaillant. Le gène de l'autre parent prend en général la relève. Si les deux allèles sont sains mais légèrement différents, on a deux cas de figure : soit chaque gène s'exprime, soit un seul s'exprime (le dominant) et l'autre est silencieux (récessif).

Les gènes sont responsables des phénotypes[modifier | modifier le wikicode]

L'ensemble des gènes d'une personne (ou d'un organisme vivant) est appelé génotype. Le phénotype est l'expression visible du génotype. C'est le caractère visible donné par un gène.

Un gène est le code d'une protéine. Une fois exprimée dans la cellule, cette protéine donne une caractéristique à l'organisme, un phénotype. Cette caractéristique est le plus souvent un élément visible (taille des doigts, couleur des yeux, forme de la tête). Parfois, un gène peut être létal et entrainer la mort, parfois il rend malade.

La plupart des phénotypes sont dus à l'expression de plusieurs gènes. L'analyse devient très compliquée dans ces cas.

Certains caractères génétiques sont dominants, d'autres récessifs[modifier | modifier le wikicode]

Supposons que le phénotype « couleur des yeux » ne soit causé que par un seul gène qui existe sous deux allèles différent : « yeux bleus » et « yeux bruns ».

Si un enfant reçoit de ses parents un gène « yeux bleus » et un gène « yeux bruns », il aura les yeux bruns. Le gène « yeux bruns » est dit dominant. Une seule copie de ce gène suffit pour avoir les yeux bruns. Pour avoir les yeux bleus par contre, il faut recevoir des deux parent le gène « yeux bleus ». Ce gène est dit récessif : il ne s'exprime que lorsqu'il est seul. Tout cela est une simplification. Pour s'en convaincre, penser aux personnes aux yeux vairons !

Il existe des cas de codominance, où les deux gènes s'expriment et donnent un phénotype mixte qui n'est celui d'aucun des parents. C'est en gros le cas pour la couleur de la peau.


Certains caractères peuvent se transmettre par la mère, mais n'être dominants que chez des garçons[modifier | modifier le wikicode]

C'est le cas pour le gène du daltonisme, manque de cônes du fond de l'oeil qui empêche de voir correctement les couleurs. La femme porteuse de ce gène n'est pas atteinte elle-même, mais si elle le transmet à un de ses garçons, celui-ci verra mal les couleurs. Si elle le transmet à ses filles, elles ne s'en apercevront pas, mais pourront avoir ensuite un ou des garçons daltoniens. C'est plus grave pour le gène de l'hémophilie qui provoque des pertes de sang continuelles et se transmet par les femmes en ne touchant que les garçons.

Il existe des maladies génétiques transmises par les parents qui n'en souffraient pas eux-mêmes[modifier | modifier le wikicode]

Chaque année, le Téléthon montre des enfants qui sont touchés par des maladies génétiques, comme la myopathie (dépérissement des muscles) ou la fragilité génétique des os (maladie des os de verre), etc. La recherche génétique pourra peut-être apporter des solutions.

Portail de la biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.