Ctésiphon

« Ctésiphon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Ctésiphon

Ctésiphon est une ancienne capitale antique des Parthes1, située sur la rive gauche du Tigre, à 30 km au sud-est de la ville actuelle de Bagdad, en Irak, et anciennement près de Séleucie du Tigre.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La date de fondation de la cité est incertaine. Une chose est sûre, elle fut fondée par les Parthes. Les Parthes étaient un peuple iranien influent autant dans le domaine militaire que dans celui de la culture. Les souverains de la dynastie parthe utilisent la ville comme résidence où ils se rendent parfois.

Durant 800 ans, la cité fut la capitale successivement des Parthes, puis des Sassanides, qui régneront sur la Mésopotamie jusqu'en 651 apr. J.-C.. Tout au long de sa prospérité, la ville est très souvent attaquée, car elle représente une force militaire et commerciale d'intérêt stratégique. Par quatre fois, la République romaine prend d'attaque la forteresse, qui devient vite une source de conflits entre les puissances de l'Antiquité. Peu à peu, la stabilité et la prospérité de la ville déclinent.

Les résidents de la cité ne furent pas souvent impliqués, mais en 197 apr. J.-C., l'empereur romain Septime Sévère détache de leur logis plusieurs milliers d'habitants afin de les revendre plus tard2.

Plus tard, les restes de la ville tombés en ruine3 font l'objet de multiples combats, notamment entre les Britanniques et l'Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale4.

Le palais de Ctésiphon[modifier | modifier le wikicode]

Les vestiges architecturaux visibles sur le site sont ceux du palais du roi perse sassanide Shapur Ier, qui vainquit l'empereur romain Valérien en 260. Selon d'autres observateurs, le palais daterait plutôt du VIe siècle.

Il en reste une voûte de brique de 30 mètres de haut, encadrée de deux hautes ailes formant une immense façade agrémentée de fenêtres et colonnes.

Le profil de la voûte est tout à fait remarquable ; ce n'est pas une ogive, ni une parabole : elle est, semble-t-il, en forme de « chaînette renversée ». Une chaînette (wp), en mathématiques, c'est la forme que prend un câble (ou une chaîne) lorsqu'il est suspendu par ses extrémités : par exemple, le câble d'un pont suspendu. C'est une courbe complexe, qui demande pour sa réalisation de grandes connaissances mathématiques.

L'aile droite du bâtiment s'est écroulée lors d'une inondation, en 1888 : elle ne nous est connue que par les dessins et photographies des anciens voyageurs. Elle a été en partie reconstituée du temps de Saddam Hussein, mais les travaux ont été interrompus après la guerre d'Irak, en 1991.

Pour en savoir plus[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voir au paragraphe traitant de l'histoire
  2. Ce qu'il fit.
  3. Les ruines seront par ailleurs longtemps confondues avec celles de Séleucie du Tigre.
  4. Ce seront finalement les Britanniques qui se retireront du combat après plus de 13 500 morts, le 22 novembre 1915.
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.
Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Ctésiphon de Wikipédia.

33° 05′ 37″ N 44° 34′ 51″ E / 33.093721, 44.580910