Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Bagdad

« Bagdad » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bagdad, sur le Tigre

Bagdad est la capitale de l'Irak. Ses coordonnées géographiques sont 55°30'5Nord, 37°20'3Est. Elle est peuplée d'environ 7 millions de personnes, en comptant la banlieue. Elle est la seconde ville la plus peuplée du monde arabe, après Le Caire, en Égypte, et la seconde ville du sud-ouest asiatique après Téhéran, en Iran. Bagdad est traversée par le Tigre, un fleuve qui prend sa source dans les montagnes de Turquie.

Son nom est d'origine persane (Iran) et veut dire Don de Dieu ou bien jardin donné. C'est la plus grande ville et le centre économique de l'Irak.

Bagdad capitale de l'empire abbasside[modifier | modifier le wikicode]

Bagdad est créée en 762, au moment de l'expansion musulmane, probablement sur un site déjà existant. Son fondateur est le calife Al-Mansour, qui en fait la capitale de la dynastie des Abbassides. Elle le reste jusqu'au milieu du XIIIe siècle.

Le pouvoir s'appuie sur des émirs, gouverneurs locaux, qui s'émancipent petit à petit au Xe siècle comme l'indique I. al-Jawzi.1

La ville aurait été bâtie en quatre années par 100 000 ouvriers. La ville d'origine avait un plan circulaire avec un diamètre de 4 kilomètres. On y pénétrait par quatre portes monumentales. Un fossé de protection de 20 mètres de large était encadré par une double enceinte. Le palais du calife, la grande mosquée et les casernes étaient situés au centre de la ville. Le géographe arabe al-Ya’qûbi2 la considérait comme étant "la ville la plus considérable".

Avec l'afflux de population, Bagdad aurait eu près du million d'habitants aux VIII°-IXe siècles. Dans cette ville cosmopolite, on a des communautés de dhimmîs, les Gens du Livre (chrétiens et juifs) soumis à un régime de protection spécifique prévu par le Coran et garanti par le calife. Une nouvelle ville est alors créée sur la rive Est du Tigre.

Cette position de capitale du nouvel empire musulman en fait un très grand centre marchand. Bagdad est à l'intérieur des terres mais communique facilement avec le golfe Persique grâce au Tigre qui est navigable. Par les ports du golfe, en particulier Bassorah, la ville reçoit des produits provenant du Yémen (parfums), d'Afrique de l'Est (or, ivoire, bois précieux), d'Inde (pierres précieuses et épices). La ville est aussi située à l'une des extrémités de la route de la soie qui lui apporte de Chine la précieuse soie. Bagdad commerce également avec l'Europe où elle se fournit en esclaves, en fer, en bois de construction. Ainsi, la ville était organisée en quartiers de commerçants spécialisés. Au IXe siècle, les califes et les émirs se déplacent vers le sud, sur la rive occidentale ; le Tigre divise alors la ville entre un quartier artisanal et populaire, et un quartier princier et aristocratique.3

La ville est un très grand centre artistique et intellectuel. La Maison de la sagesse y est construite en 786 par le calife Haroun al-Rachid, c'est une bibliothèque et un centre d'enseignement où des traductions de textes anciens grecs, syriaques et persans sont réalisées. Al-Fârâbî, fondateur de l’école de logique de Bagdad au Xe siècle met en avant la redécouverte de la "pensée grecque antique" par les philosophes arabes.4 De nombreuses écoles, les madrasas, permettent la formation de savants religieux et de juges et juristes.

Bagdad est prise par les Mongols en 1258. Ils ravagent la ville et suppriment le califat. Tamerlan s'empare de la ville en 1410 et la ravage. Les Turcs Ottomans prennent enfin la ville en 1534.

Bagdad aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la guerre en Irak, Bagdad est le théâtre d'une guerre entre les Américains et une partie des Irakiens.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. I. al-Jawzi, Chroniques bien ordonnées, XIIe siècle
  2. al-Ya’qûbi, Les pays, IXe siècle
  3. https://www.lesclesdumoyenorient.com/Bagdad-au-Moyen-Age.html
  4. https://www.lesclesdumoyenorient.com/Bagdad-au-Moyen-Age.html
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.
Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.

33° 20′ 00″ N 44° 26′ 00″ E / 33.33333, 44.43333