bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Séleucie du Tigre

« Séleucie du Tigre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
À titre d'exemple, voici une carte des sites archéologiques Séleucie-Ctésiphon.

Séleucie du Tigre est une ville antique, actuellement ruinée, située en Irak à proximité de Bagdad, autrefois près de Ctésiphon sur la rive occidentale du Tigre. Elle fut durant l'Antiquité, une des villes les plus influentes de la Mésopotamie.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Fondation[modifier | modifier le wikicode]

Séleucos Ier, fondateur de nombreuses cités dont Séleucie du Tigre.

C'est vers les années 300 av. J.-C. que Séleucie du Tigre est apparue1. Elle est fondée par Séleucos Ier, un diadoque macédonien anciennement sous les ordres d'Alexandre le grand, réputé pour être un « Roi fondateur » et « vainqueur », car il n'a pas seulement fondé Séleucie du Tigre, mais aussi d'autres cités antiques comme Zeugma. Cet homme crée aussi la dynastie des Séleucides, qui porte son nom. Séleucos Ier fait de Séleucie du Tigre la capitale des terres qu'il a reçues après la dislocation de l'empire d'Alexandre2.

Dès sa fondation, la cité implantée en plein cœur de la Mésopotamie près de la route de la soie et de l'Euphrate est un lieu stratégique du point de vue militaire et commercial3. La ville, construite sur un type grec, hébergea un bon nombre d'immigrants de cette culture. Cette cité devient symbole d'aisance et poussera vite Babylone à décliner de sa prospérité. On comptabilise4 six cents mille habitants5 dans cette cité ce qui la rend également non-négligeable d'un point de vue démographique.

Une cité grecque conquise par les Parthes[modifier | modifier le wikicode]

En 141 av. J.-C., la cité est conquise par les Parthes, un peuple puissant, notamment en Irak. Dès lors, le déclin s'installe et la ville fait l'objet de multiples combats et de guerres civiles.

Les habitants fuyant viennent parfois s'installer à Séleucie. Malgré beaucoup d'immigrations, le ville reste d'un ensemble culturel grec. En 41 apr. J.-C., une massacre antisémite considérable est organisé, qui provoquera environ 5 000 morts parmi la population juive6.

Archéologie[modifier | modifier le wikicode]

Les fouilles menées depuis 1930 ont révélé les traces d'une ville de type grec de plan orthogonal, construite en brique, avec un grand théâtre.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Date incertaine, peut-être en 306 ou en 311 av. J.-C..
  2. Notamment la Syrie, et l'est de l'Asie mineure.
  3. On peut donner l'exemple d'une remarquable production de poteries.
  4. En vérité, c'est Pline l'Ancien qui émet de nombre.
  5. Donc, plus puissante que la célèbre Antioche, et approximativement comparable à Alexandrie d'un point de vue démographique.
  6. On émet l'hypothèse que ces juifs s'étaient réfugiés à Séleucie fuyant la diaspora juive.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.
Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.