Douze ans !
12 ans !
Laissez-nous un message sur le Livre d'or
Vikidia a douze ans ce 17 novembre 2018 !! Super méga cool !

Saddam Hussein

« Saddam Hussein » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Saddam Hussein (à gauche) en discussion avec Hafez al-Asad (au centre) président de la Syrie, et Abd al-Aziz Bouteflika (de dos à droite) ministre algérien des Affaires étrangères. Novembre 1978

Saddam Hussein est né le 28 avril 1937 près de Tikrit en Irak et mort le 30 décembre 2006 à Bagdad, suite à sa condamnation à mort par pendaison. Il a été président de l'Irak de 1979 jusqu'à sa destitution en 2003. Il se rend célèbre à travers tout le monde arabe, pour son combat auprès du Parti Baath, au nom de l'arabité.

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Saddam Hussein, né en 1937, est dès son plus jeune âge, un enfant différent des autres. Étant issu d'une famille très pauvre, il ne peut aller à l'école, avec pour cause le manque de moyens de sa mère qui l’élève seule. Il entre à l'école grâce à son oncle et commence ses études. Peu après son adolescence, il se rapproche de certains groupuscules politiques liés au parti Baath, parti fondé par Michel Aflak en Syrie. Il connaît durant sa jeunesse le changement de régime : l'Irak passe, en 1958 de la monarchie hachémite, à une république communiste. Saddam Hussein, accompagné de son entourage politique, décide de renverser le général Kassem, fervent allié de l'URSS et dirigeant de la république irakienne. Saddam Hussein décide donc avec les membres du Parti Baath au début des années 1960, d'assassiner Kassem, mais leur coup d'état est un échec. Saddam Hussein quitte le pays et se réfugie en Syrie, un pays voisin dans lequel le Parti Baath est bien implanté. Il fuit ensuite en Égypte et finit ses études au Caire.

Il revient peu après en Irak quand son cousin, Ahmad Hassan Al Bakr, prend le pouvoir.

Guerres contre les pays voisins et conflits internes[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs gouvernements et organisations internationales l'ont accusé de crimes de guerre, meurtres, crime contre l'humanité et de génocide. Il est connu pour avoir fait beaucoup de guerres notamment contre l'Iran dans les années 1980, une guerre durant laquelle les États-Unis le soutiennent, et contre le Koweït entre 1990 et 1991. La guerre du Koweït a lieu pour plusieurs raisons politiques, territoriales et économiques. Son alliance passée avec les Kurdes est rompue et il mène une répression sanglante contre ces derniers.

Chute[modifier | modifier le wikicode]

La guerre du Koweït, puis les massacres, qu'il commet à l'encontre des kurdes et des chiites, refont surface au début des années 2000. Les Américains lui déclarent une guerre-éclair en 2003. Battu, il est alors emprisonné dans une prison secrète de la CIA et il est ensuite jugé en Irak et pendu avec son frère par ses propres ennemis.

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.