Climat de l'Italie

« Climat de l'Italie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'Italie est partagée en trois domaines climatiques. Les montagnes du Nord connaissent un climat montagnard assez rude. La plaine du Pô est le domaine du climat continental aux hivers froids et aux étés chauds et orageux. Dans la « botte » italienne règne le climat méditerranéen aux étés très chauds et très secs.

Le climat des Alpes italiennes[modifier | modifier le wikicode]

Les régions alpines de l'Italie connaissent le climat montagnard. Il est caractérisé par la longueur du froid hivernal. Les chutes de neige sont fréquentes et permettent la formation de glaciers qui alimentent des torrents et des rivières très nombreuses. Les étés sont frais. La forêt de résineux et les prairies d'altitude sont favorisées.

Le climat de la Plaine du Pô[modifier | modifier le wikicode]

Diagramme climatique de Milan

L'encadrement montagneux de la plaine Pô bloque les influences méditerranéennes (c'est-à-dire la sécheresse de l'été et la douceur de l'hiver). Cette région connaît un climat continental. Les hivers sont froids (il fait plus froid à Milan qu'à Paris). Par contre les étés sont chauds (en juillet il fait en moyenne 25° à Milan et Bergame est plus chaude alors Palerme en Sicile) et très orageux. Le maximum des pluies est au printemps et dans l'année il pleut un jour sur trois. Ces caractéristiques favorisent la progression de forêts d'arbres à feuilles caduques, les prairies et la culture du maïs ou du riz.

Le climat de la botte italienne[modifier | modifier le wikicode]

Diagramme climatique de Rome
Diagramme climatique de Palerme

La région est soumise au climat méditerranéen, avec un abaissement des températures estivales et hivernales dans les parties les plus hautes de l'Apennin (phénomène climatique lié à l'altitude). Les étés sont très chauds (il fait 23°5 à Naples en juillet) et surtout très secs (il y a de 2 à 3 mois de sécheresse en Toscane et dans une grande partie de l'Apennin, mais il y a plus de 5 mois de sécheresse en Sicile du sud). De plus les pluies de d'automne, d'hiver et de printemps sont très irrégulières d'une année à l'autre. Les pluies tombent sous forme de violentes averses qui attaquent et ravinent profondément les roches friables ou argileuses des pentes de l'Apennin ce qui crée un paysage de bad lands. Les hivers sont doux, il fait presque 7° à Rome en janvier et un peu plus de 13° à Palerme. Cependant, la côte adriatique est quelquefois soumise aux effets de la bora, un vent froid qui provient des montagnes yougoslaves. La végétation naturelle est la forêt d'arbres à feuilles persistantes (plus aptes à résister à la chaleur et à la sécheresse estivales), comme le chêne vert. Mais l'ancienneté de l'occupation humaine et la pratique du pacage par les moutons ont dégradé cette forêt qui laisse la place à des formations buissonneuses qui ressemblent au maquis et à la garrigue.

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.