Bruges

« Bruges » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le château de Loppem près de Bruges

Bruges (en néerlandais / flamand Brugge) est une ville de Belgique située en Région flamande, chef-lieu et plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale. Elle compte 117 000 habitants.

C'est une ville touristique au passé prestigieux : elle est surnommée « la Venise du Nord », pour ses nombreux canaux, au bord desquels se dressent encore des monuments médiévaux et des moulins très pittoresques.

Aujourd'hui, Bruges possède de nombreux musées, des lieux touristiques, comme le beffroi et un port moderne.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'âge d'or de la ville se situe entre les XIIIe et XVe siècles. À cette époque, Bruges est une ville d'environ 50 000 habitants. C'est une plaque tournante du commerce européen, avec Londres, les grands ports d'Italie, comme Gênes et Venise et les grandes foires de Champagne comme celle de Troyes. Bruges est réputée pour le commerce de la laine avec laquelle étaient fabriqués les tissus, appelés draps.

Les commerçants (marchands, banquiers et artisans) participent à l'essor commercial et financier de la ville. C'est alors qu'apparaît la notion de bourse, fondée à Bruges en 1409.

Les commerçants veulent à cette époque plus de pouvoir et ne plus obéir aveuglément aux seigneurs, qui ont tout intérêt à voir l'activité commerciale prospérer, car ils touchent un impôt (nommé tonlieu) sur l'étalage des marchandises dans les marchés. À Bruges, le seigneur est le comte de Flandre : celui-ci donne le droit aux commerçants de Bruges d'élire parmi les riches marchands des échevins qui nomment à leur tête un bourgmestre. Ces échevins sont des magistrats chargés d'administrer la ville.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

La Grand-Place (Grote Markt), vue depuis le beffroi du XIIe siècle.

Le beffroi[modifier | modifier le wikicode]

Le beffroi, symbole de l'autonomie communale.

Un des signes encore visibles à Bruges des libertés communales et de sa puissance est son beffroi, élevé du XIIIe au XVe siècle au-dessus de la halle aux draps.

Cette haute tour de guet avait de nombreuses fonctions au Moyen Âge. Elle abritait la cloche qui avertissait les habitants en cas de danger et sonnait les heures de travail. Auparavant, la journée était rythmée par les cinq prières sonnées par les cloches des églises. La construction du beffroi sonnant les heures marque le passage à un temps consacré au commerce. Le beffroi servait aussi de coffre-fort où l'on conservait le trésor, les archives, la charte et le sceau de la ville. Il pouvait également servir de prison et de dépôt d'armes. Enfin, le beffroi était le siège du tribunal de la ville. Les échevins y prenaient les décisions concernant la ville : entourer la cité de remparts, équiper les milices d'armes en cas de danger, etc.

Pendant la Révolution française et le Premier Empire, alors que la Belgique était annexée à la France, Bruges était le chef-lieu du département de la Lys.

Les musées[modifier | modifier le wikicode]

Ancien hôpital Saint-Jean

Ancien hôpital Saint-Jean[modifier | modifier le wikicode]

C'est un ancien hôpital du Moyen Âge, devenu musée communal en 1950 et rénové en 2007.

Il abrite des chefs-d'œuvre du peintre primitif flamand du XIVe siècle Hans Memling.

Ce retable est composé de la Vierge à l'Enfant sur le trône et quatre saints (panneau central) ; de la La Décollation de Jean-Baptiste (panneau de gauche) ; de L'Apocalypse de Jean l'Évangéliste (panneau de droite).

  • Triptyque de Jan Floreins, (1479)

Ce retable est composé de L'Adoration des mages (panneau central) ; de La Naissance du Christ (panneau de gauche) ; de La Présentation de Jésus au Temple (panneau de droite).

  • Portrait de Maria Moreel en sibylle persique (1480)
  • Diptyque de Maarten van Nieuwenhove (1487)
  • Châsse de sainte Ursule

C'est une chapelle miniature dorée à la feuille d’or dans laquelle sont insérés six panneaux illustrant la légende de sainte Ursule (1489).

  • Triptyque d'Adriaan Reins, (1480), retable composé de La Déploration du Christ (panneau central) ; d'Adriaan Reins avec saint Adrien (panneau de gauche) ; de Sainte Wilgeforte (panneau de droite).

Le port[modifier | modifier le wikicode]

Sports[modifier | modifier le wikicode]

Deux clubs de football sont dans la première division du football belge : le FC Bruges et le Cercle Bruges KSV.

Portail Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.

51°12′31″N 3°13′27″E / 51.20861, 3.22417