Beffroi

« Beffroi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un beffroi est, un peu partout en Europe, mais particulièrement dans le Nord de la France et en Belgique, une tour qui renferme les cloches communales.

Le beffroi est généralement associé à l'hôtel de ville : il le surmonte ou se trouve à proximité. Devant s'étend la grand-place, lieu où se tient le marché. Le beffroi domine la vie de la commune : il en devient souvent le symbole.

Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Dans les villes du Moyen Âge, la tour abrite la cloche du ban ou « bancloque », symbole de pouvoir servant à appeler le peuple aux délibérations communales, aux exécutions capitales, ou à signaler l'approche de l'ennemi.

On y conservait les chartes communales, qui confirmaient par écrit l'étendue des libertés accordées par le suzerain à la commune. Le beffroi incarne dès lors une certaine liberté conférée aux puissants des villes, généralement de riches artisans et marchands, qui forment le corps social des bourgeois, de plus en plus important à partir du Moyen Âge tardif.

Fêtes[modifier | modifier le wikicode]

Dans certaines villes, lors des fêtes, on lance des objets ou des victuailles du beffroi vers la foule massée à son pied. À Comines, la foule se dispute de grosses cuillers en bois nommées « louches ». À Armentières, les spectateurs attrapent de petits biscuits appelés « nieulles ». À Tournai, ce sont de petites pâtisseries en forme de bonhommes appelées « pichous ». Au carnaval de Dunkerque, on jette des harengs fumés. À Ypres, on lance des chats en peluche.

Attention Au Moyen-Âge on appelle aussi beffroi la tour mobile en bois qui sert pour les assiégeants à s'approcher des murailles afin de pourvoir accéder au sommet de celles-ci.


Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.