Évangélisation

« Évangélisation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une peinture représentant Jésus juste après sa résurrection. L'évangélisation désigne la diffusion de cette nouvelle par les disciples de Jésus, et par extension, la diffusion des principes du christianisme à d'autres personnes non chrétiennes pour les convertir.

L'évangélisation est le fait de de faire connaître la religion chrétienne. Au sens premier du terme, c'est le fait d'annoncer l'évangile, c'est-à-dire la « bonne nouvelle » (sa résurrection) de Jésus-Christ.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le mot « évangélisation » vient de « évangile », lui-même issu du grec ancien : εὐαγγέλιον (euangélion) qui signifie « bonne nouvelle ».

Principe[modifier | modifier le wikicode]

Les premiers récits d'évangélisation ont lieu dans la Bible, avec les récits des Actes des Apôtres ou les pèlerins d'Emmaüs. Dans ces récits, les pèlerins annoncent aux disciples la « bonne nouvelle » de la résurrection du Christ.

Ainsi, le but des missions est de partager le message de l'évangile, et faciliter les conversions potentielles de ceux qui se montrent intéressés. Plus simplement dit, il s'agit de faire connaître les principes et l'histoire du christianisme pour convertir les personnes à cette religion.

Le terme est parfois associé à ce que l'on nomme du prosélytisme, l'attitude de personnes cherchant à fortement insister pour que d'autres personnes adhèrent à leur foi.

Mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

L'évangélisation des premiers siècles du christianisme, qui se déroule dans un monde non-chrétien (dans l'Empire romain par exemple), est surtout faite par l'action des fidèles. Par leurs comportements exemplaires, ils attirent de nouvelles personnes dans leurs croyances.

Lorsque le christianisme devient une religion officielle de l'Empire romain, au IVe siècle apr. J.-C., il reçoit l'appui du pouvoir politique qui interdit l'existence des autres religions non-chrétiennes pour laisser le champ libre aux missionnaires chrétiens.

L'évangélisation peut également accompagner la conquête militaire : c'est par exemple le cas de la Saxe et de la Bavière (actuelle Allemagne) pendant le règne de Charlemagne, ou de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud, avec la colonisation espagnole à partir du XVIe siècle.

Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.