Interdit (religion)

« Interdit (religion) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Au Moyen Âge l'interdit était une décision des autorités de l'Église catholique. L'interdit suspendait toute la vie religieuse d'une localité, d'une région, voire d'un royaume. L'interdit était un moyen de pression très puissant que l'Église catholique utilisait pour obliger une autorité laïque à lui obéir. Les populations européennes de l'époque étaient très croyantes et l'arrêt de la vie religieuse était pour elles une catastrophe.

L'entrée dans la vie chrétienne par le baptême. Cérémonie qui ne peut plus avoir lieu dans un pays frappé d'interdit. Ici le baptême de Clovis vers 498

Comment se manifestait l'interdit?[modifier | modifier le wikicode]

Dans un espace frappé d'interdit toute la vie religieuse était arrêtée. Les enfants ne pouvaient plus être baptisés, donc selon les croyances de l'époque, l'âme d'un enfant mort précocement sans baptême était condamné à errer dans les limbes. Les mourants ne pouvaient pas recevoir l'extrême-onction, donc risquaient de se retrouver en Enfer. Dans l'espace interdit, le sacrement de l'ordre étant suspendu on n'ordonnait plus de prêtre.

Les églises étaient fermées et souvent leur portail était obstrué par des branches. Les cimetières étaient fermés pour les enterrements, les cadavres devaient donc rester exposés à l'air ou bien être enterrés dans une terre non consacrée. Les réunions pour discuter collectivement des affaires du village qui avaient lieu dans les cimetières étaient aussi impossibles. Les cloches des églises étaient rendues « sourdes » car on enlevait leur battant ou on les descendaient du clocher; il n'y avait plus de rythme pour la vie quotidienne, plus de son rappelant la présence du sacré...ni de moyen d'alarme en cas de danger.

À partir du règne du pape Martin V (1417-1431), l'interdit fut assoupli. On pouvait donner les sacrements aux mourants, célébrer des grandes fêtes religieuses et même dire la messe mais l'église ayant les portes closes (messe basse).

Le royaume de France fut plusieurs fois frappé d'interdit au Moyen Âge :

Pour compléter sur les sanctions religieuses[modifier | modifier le wikicode]

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.