Élisabeth de France (1764-1794)

« Élisabeth de France (1764-1794) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Élisabeth de France.
Élisabeth de France

Élisabeth de France (1764-1794) est la plus jeune sœur des rois Louis XVI, Louis XVIII, Charles X et de Clotilde de France. Elle meurt de la même façon que son frère Louis XVI et sa belle-sœur Marie-Antoinette (décapitée pendant la Révolution française).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Élisabeth est la fille du dauphin Louis (il est mort avant son père Louis XV et n'a donc pas régné) et de Marie-Josèphe de Saxe. Elle perd son père alors qu'elle n'a qu'un an et sa mère à 3 ans. Dans ses jeunes années, Mme de Marsan est sa gouvernante. Toutes les deux ne s'aiment pas beaucoup. Par la suite, Mme de Marsan a fait venir Mme de Mackau et sa fille Angélique afin qu'elles donnent un bon enseignement à Élisabeth. Mme de Marsan souhaitait s'occuper seulement de l'éducation de Clotilde, sœur d'Élisabeth, en vue de son mariage avec le prince de Sardaigne. Élisabeth a vécu à Versailles à la Cour de son frère Louis XVI. Elle n'a pas été mariée et n'a pas eu d'enfant. Lorsqu'elle avait 11 ans, son grand-père est mort de la petite vérole. Sa famille, les courtisans (seulement 500 sur 10000) et elle sont partis pour le château de Choisy pour échapper à cette maladie. Malheureusement, celle-ci les a rattrapés et a atteint Madame Adélaïde (leur tante). Louis-Auguste, Louis-Stanislas et Charles (ses 3 frères) ont donc décidés de se faire inoculer.

En 1791, pendant la Révolution française, la famille royale (Louis XVI, Marie-Antoinette, leurs enfants le dauphin Louis et Marie-Thérèse, ainsi qu'Élisabeth) essaie de s'enfuir, mais ils sont arrêtés à Varennes. Élisabeth reste emprisonnée jusqu'à sa condamnation à mort par le Tribunal révolutionnaire, elle meurt sur l'échafaud à Paris le 10 mai 1794 (deux mois avant la fin de la Terreur).

Dans la littérature[modifier | modifier le wikicode]

Elle est l'héroïne de la série Élisabeth, princesse à Versailles écrite par Annie Jay et illustrée par Ariane Delrieu.

Références[modifier | modifier le wikicode]


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.