Édile (Rome antique)

« Édile (Rome antique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les magistratures du cursus honorum

Dans la Rome républicaine de l'Antiquité, les édiles sont des magistrats chargés de l'entretien et du ravitaillement de la ville. La fonction d'édile est la seconde du cursus honorum, après celle de questeur et avant celle de préteur. Les édiles sont 4 (dont deux d'origine plébéienne). Ils sont chargés d'organiser la vie quotidienne des Romains . Les édiles sont considérés comme sacro-saint (qui touche à leur personne risque la peine de mort).

Le mot édile provient du latin aedes qui signifie temple. Aujourd'hui le mot édile sert à désigner les conseillers municipaux

Les édiles plébéiens ont été créés en 494 av. J.-C. au moment de la sécession de la plèbe. Ils sont élus par les comices centuriates. Ils doivent assurer l'approvisionnement en eau, gérer les ventes de blé à la plèbe et la police des marchés en surveillant les poids et mesures. Ils assurent l'entretien des routes, des rues et la surveillance de l'utilisation des terres publiques (l'ager publicus). Il doivent entretenir les temples et surveiller l'introduction du culte de divinités nouvelles dans Rome. Ils doivent veiller à la décence de la population, inspecter les thermes, les lieux de prostitution et ceux de divertissement. Ils organisent les jeux (souvent en les finançant sur leurs propre fortune).

Les édiles curule sont crées par le sénat en 365 av. J.-C. afin de limiter le pouvoir des édiles plébéiens. Les deux édiles curules sont des patriciens et sont élus par les comices tributes. Ils sont supérieurs aux deux édiles plébéiens : ils disposent de la chaise curule (siège en forme de X, sans dossier, non pliant et à pieds en argent). Les édiles plébéiens doivent se contenter d'un banc collectif. Ils portent la toge prétexte. Ils ont le pouvoir de publier des édits. Pendant les séances du Sénat ils ont la préséance sur leurs collègues plébéiens.

Avec l'augmentation de la population de la ville, le nombre d'édile augmente. Il passe à six pendant la dictature de Jules César. Les deux nouveaux édiles étaient chargés de la distribution du grain à la plèbe.

Ils doivent avoir 31 ans minimum (37 ans après 120 av. J.-C.). Ils devaient avoir exercé une magistrature de rang inférieur.

Pendant l'empire les édiles perdent de l'autorité. Leurs fonctions sont de plus en plus assurées par le préfet de la Ville nommé par l'empereur. Ils disparaissent dans la première moitié du IIIe siècle ap.JC.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.