la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Chien

« Chien » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

Le chien (Canis lupus familiaris) est une espèce animale de la famille des canidés (mammifères carnivores digitigrades), comprenant aussi notamment des loups, des renards et des chacals. La femelle du chien s'appelle « chienne » et le jeune chien « chiot ».

C'est aussi le plus ancien animal domestique, de nos jours souvent utilisé comme simple animal de compagnie et considéré comme le plus grand ami de l'homme.

Il a un flair un million de fois plus développé que le nôtre et il peut être dressé.

Il existe plus de 300 races canines (ou variétés de chiens), comme le beauceron, le husky sibérien et le berger allemand et aussi beaucoup de sortes de bâtards (ou chiens nés de croisement de races).


Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Races de chiens.

Origine[modifier]

Chien de la race bichon havanais

Deux théories opposent les scientifiques à propos de l'origine du chien : artificielle (provoquée par l'homme) ou naturelle.

Artificielle 
Cette théorie, qui est la plus répandue, considère le chien comme un loup apprivoisé par l'homme (à partir de louveteaux recueillis). Elle s'appuie sur des hypothèses, nées, par exemple, de l'existence de contacts entre le loup et l’homme, il y a plus de 100 000 ans, prouvés par des trouvailles archéologiques : des os de loup et humains réunis.
Naturelle 
Pour quelques chercheurs, le chien domestique a en fait pour ancêtre un chien sauvage qui devait ressembler aux actuels chiens des villages d'Afrique, d'Asie ou d'Australie et de leurs alentours ; lui-même naturellement né de croisements entre le loup et le chacal au fil du temps. Il est devenu de moins en moins farouche (notamment parce que consommer les restes alimentaires de groupes d'hommes l'intéressait) et des relations se sont développées peu à peu entre ce type de chien et l'homme.

Dans les deux cas, le chien est cependant jugé comme le premier animal domestiqué par l'homme, du temps de la Préhistoire, bien avant tous les autres. Les chiens sont apparus il y a environ 12 000 ans. L'ancêtre du chien est le Tomarctus qui est apparu au miocène. Cet animal a été suivi du chacal puis du loup, du dingo, du coyote, de la hyène, du renard, et enfin du chien.

Patte avant : griffes ; coussinets plantaires (B, C) ; ergot (D) ; coussinet sous le poignet (E).

Locomotion[modifier]

Le chien est un chasseur qui peut poursuivre ses proies sur de longues distances, de préférence en meute. Ses pattes reposent au sol seulement par la troisième phalange de chaque doigt : le chien est digitigrade, ce qui veut dire qu'il « marche sur ses doigts ».

Ses membres antérieurs ont cinq doigts, dont un en arrière, appelé ergot, qui ne touche pas le sol. Les membres postérieurs, eux, ont généralement quatre doigts, mais l'ergot existe parfois, et peut même être double chez certains grands chiens de berger. Les doigts se terminent par des griffes non rétractiles ; ils sont soutenus par des coussinets plantaires à peau épaisse, en contact avec le sol.

Alimentation[modifier]

Habituellement, un chien mange des croquettes conçues pour eux, qui contiennent tous les nutriments nécessaires au quotidien. Cependant, ils peuvent également grignoter des os, ou d'autres types d'aliments pour chien. Un chien peut être habitué à manger des aliments pour les humains, cela dépend de sa race.

Le chocolat est très dangereux pour le chien. En effet, il contient une substance, la théobromine, qui est mortelle à raison de 100~150 mg par kilo. Ainsi, pour un yorkshire de 3 kg, la dose mortelle est de 20 g ; pour un colley de 25 kg, ce sera 150 g, etc.

Un chien n'est pas toujours habitué à manger des croquettes. Certains mangent la même nourriture que les êtres humains. Certains vétérinaires ont cependant indiqué que cela pouvait être mauvais pour leur organisme. Il faut donc y faire très attention, (notamment ne pas leur donner de petits os pointus ni des os de poulets de la viande rouges comme du bœuf

Sexualité et reproduction[modifier]

Une chienne avec un de ses chiots

La femelle du chien s'appelle « chienne » et le jeune chien (mâle ou femelle) « chiot ».

Comme chez l'être humain, il existe un ensemble de changements qui rendent le chien capable de se reproduire.

Pour la chienne, la puberté intervient en moyenne vers 8-10 mois, mais est plus précoce chez les races de petite taille (à partir de 6 mois) et plus tardive chez les races de grande taille (jusqu'à 18 mois).

Comme la femme, elle n'est féconde qu'à certaines périodes, mais contrairement à la femme, elle peut se reproduire jusqu'à la fin de sa vie (pas de ménopause).

Les périodes de fécondité se situent quand elle est en « chaleurs »1 ; indépendantes des saisons, elles reviennent en moyenne tous les 7 mois (selon les races, de 4 mois à 12 mois comme chez la louve) et durent à peu près trois semaines.

La saillie2 doit se produire deux jours après l'ovulation, soit environ vers le 10e-12e jour après le début des chaleurs. Les chiots naissent entre 59 et 67 jours après : soit environ deux mois.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Gestation et mise bas d'une chienne.

Mode de vie et comportement[modifier]

Un chien-guide conduisant un aveugle, au Brésil

Langage[modifier]

Pour s'exprimer, en général, il aboie — c'est-à-dire qu'il émet un son bref et souvent par saccades. Ses aboiements peuvent varier selon la taille ou l'âge : il glapit (petits chiens), jappe (jeunes chiens), etc. Il gronde en signe de menace, avec les babines fréquemment retroussées. Et parfois, il hurle (peut-être de douleur, de colère ou de plainte).

Les chiens communiquent entre eux avec leur queue, leurs aboiements, leurs grognements, et leurs sens. Les chiens ont des sentiments pour l'homme. Exemple : quand ils aboient, ils sont en colère ; quand ils baissent les oreilles, c'est qu'ils ont peur ; et quand ils remuent la queue, c'est qu'ils sont joyeux.... Si ils tremble se n est pas qu'ils a froid c' est qu'il a peur.ils faut lui faire un câlin mais des fois il remarquerons qu'il peuvent gagner des câlins gratuitement et vous le ferons tout le temps enlever leurs cette habitude en leurs faisons des câlin pas que pour ca

Le chien et l'homme[modifier]

Le chien aime la présence de l'homme et l'assister : on parle d'ailleurs souvent de lui comme du meilleur ami de l'homme ou de son ami le plus fidèle. Il aide les chasseurs, les aveugles, les victimes d'un accident (par exemple avec les secouristes de montagne), garde les maisons et les troupeaux, est élevé juste pour le plaisir, etc. ; d'où de nombreuses expressions courantes : chiens de chasse (d'arrêt3...), chiens-guides, chiens-sauveteurs, chiens policiers, chiens de berger, chiens de garde, chiens de compagnie4, etc.

Son caractère et son comportement dépendent en grande partie de la vie qu'il mène, généralement avec son maître ou sa famille d'accueil (affection, éducation, activités...). Par exemple, un chien dressé à attaquer ou sous-alimenté risque davantage de se manifester comme un chien méchant.

Le dingo, premier mammifère placentaire introduit par l'homme en Australie.

Le dingo, chien sauvage d'Australie[modifier]

Article à lire Article à lire : Faune d'Australie

En s'installant en Australie, les hommes ont introduit de nombreux mammifères placentairesPrécision.

Le premier fut le dingo, sorte de chien sauvage. On pense que le dingo a été introduit en Australie par des hommes venus du nord, il y a 5 000 ans.

Expressions[modifier]

  • Les chiens ne font pas des chats: pour dire que quelqu'un a le même comportement ou caractère que ses parents.
  • Être comme chien et chat : ne pas s'entendre.
  • Avoir un mal de chien : avoir très mal.
  • se regarder en chien de faïence : se regarder de travers, se bouder
  • il fait un temps de chien : un très mauvais temps, pluvieux et maussade

Voir aussi[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les chaleurs désignent l'instinct sexuel qui pousse la femelle à rechercher le mâle, selon un rythme régulier.
  2. « Saillie » désigne l'accouplement de certains animaux.
  3. « Chien d'arrêt » désigne un chien de chasse qui s'arrête à la vue ou à l'odeur du gibier, qu'on oppose à « chien courant ».
  4. Un chien-chien est le nom donné à un petit chien de compagnie auquel on donne des soins exagérément délicats.
Canis lupus couché.jpg

En Amérique du Nord - Loup du CanadaLoup des Grandes PlainesLoup de l'EstLoup arctiqueLoup du Mexique
En Europe, Afrique et Asie - Loup gris communLoup ibériqueLoup des AbruzzesLoup de SibérieLoup des steppesLoup de MongolieLoup d'Arabie
Domestiques, ou revenus à l'état sauvage - ChienDingoChien chanteur

Autres espèces et hybrides

Loup rougeLoup des IndesLoup iranienLoup d'ÉgypteLoup d’Éthiopie