Zdravljica

« Zdravljica » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Face de la pièce de 2 slovène : France Prešeren et la première ligne de la 7e strophe de la Zdravljica.

Zdravljica (que l'on peut traduire en français par Le Toast) est un poème composé en 1844 par le célèbre auteur slovène, France Prešeren. Depuis le 27 septembre 1989, il est l'hymne national de la Slovénie. Le passage le plus connu est la septième strophe (« paragraphe » d'un poème) du poème :

Paroles (en slovène)
Živé naj vsi naródi
ki hrepené dočakat dan,
ko, koder sonce hodi,
prepir iz svéta bo pregnan,
ko rojak
prost bo vsak,
ne vrag, le sosed bo mejak !
Traduction1
Vivent tous les peuples du monde
Qui aspirent à voir le jour
Où le soleil dansant sa ronde
N'éclairera que de l'amour,
Où tout citoyen
Sera libre enfin,
En paix avec tous ses voisins !

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le manuscrit d'origine de Zdravljica, écrit par France Prešeren en 1844 dans un ancien alphabet utilisé durant les années 1550-1850

En 1844, la censure interdit l'impression du poème de France Prešeren, ce dernier va donc essayer de l'inclure dans son recueil poétique (ensemble de poèmes inclus dans un ouvrage) en supprimant la troisième strophe pour sauver le reste du poème. Cependant, la censure a vu dans la quatrième strophe une expression qui exprime un sentiment de panslavisme, c'est-à-dire un désir pour les peuples salves (qui partagent la même culture et les mêmes valeurs) d'être unis dans un seul « pays » (de préférence la Russie)2. Ainsi, le poème ne put pas être imprimé. Finalement, après la révolution autrichienne de 1848, la censure fut abolie et Zdravljica a pu être imprimé dans Novice (Les Nouvelles) le 26 avril 1948.

En 1905, le poème est mis en musique par Stanko Premrl.

De 1918 à 1989, l'hymne national de la Slovénie était Naprej zastava slave. Un paragraphe de ce dernier fut inclus dans l'hymne national du Royaume de Yougoslavie (la Slovénie ayant appartenu à la Yougoslavie)3.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (fr) Traduction des paroles de Zdravljica sur e-voyageur.com
  2. La Slovénie était sous domination autrichienne à cette époque. Les œuvres qui exprimaient un autre sentiment de nationalisme étaient donc censurées.
  3. Créé en décembre 1918, l'hymne national du Royaume de Yougoslavie se constituait de quatre paragraphes, chacun des quatre provenant d'un paragraphe de l'hymne national d'un État yougoslave. Les premier et quatrième provenaient de celui de la Serbie, le deuxième provenait de celui de la Croatie et le troisième provenait de celui de la Slovénie, chacun des paragraphes étant écrit dans la langue officielle de l'État concerné (respectivement le serbe, le croate, le slovène et de nouveau le serbe).
Portail de la Slovénie —  Tous les articles sur la Slovénie.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !