La Brabançonne

« La Brabançonne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Brabançonne

La Brabançonne est l'hymne national de la Belgique depuis 1860.

Le Brabant est une région, qui se compose de quatre provinces: le Brabant-Septentrional (aux Pays-Bas), ainsi que les provinces d'Anvers, du Brabant flamand et du Brabant wallon (en Belgique).

En Belgique, on parle trois langues: le français, le néerlandais et l'allemand. Donc, les paroles de la Brabançonne existent en français, en néerlandais et en allemand. Mais la version originale est en français.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Hippolyte-Louis-Alexandre Dechez ou Jenneval, un acteur français, a écrit la chanson pendant la révolution belge. La chanson était anti hollandaise et contre le roi Guillaume Ier des Pays-Bas qui, jusqu'en 1831, était aussi roi en Belgique (alors rattachée au royaume des Pays-Bas).

Les paroles actuelles de la Brabançonne ne datent pas de la révolution belge, mais de 1860. À cette époque, le premier ministre de la Belgique a modifié les paroles, parce que la Belgique était désormais en paix avec les Pays-Bas. Soixante-dix ans après la version originale, la Brabançonne a reçu des paroles en néerlandais et en allemand.

Hommage[modifier | modifier le wikicode]

À Bruxelles, la Brabançonne est honorée avec une avenue et une statue. Sur la statue, on lit les paroles de la Brabançonne en français et en néerlandais.

Audition[modifier | modifier le wikicode]

  • [1] sur Dailymotion. La Brabançonne en français, néerlandais et allemand.


Les hymnes nationaux

AlgérieBelgiqueEspagneÉtats-UnisFranceItalieRoyaume-UniRussiePortugalBrésilAçoresSuisseLibanIrak

Portail Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.