Rio de Janeiro

« Rio de Janeiro » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Rio de Janeiro
Vue de Rio
Vue de Rio
Administration
Le blason de Rio de Janeiro
Le blason de Rio de Janeiro
Pays Brésil Brésil
Région Sudeste
État Rio de Janeiro
Site Web (pt) www.rio.rj.gov.br
Langue Portugais
Localisation
Coordonnées 22° 59′ 01″ Sud
42° 44′ 12″ Ouest
altitude : De 0 à 380 mètres m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 1 260 km2
Démographie
Population 7 456 682 hab. (en 2015)
Densité 5 918 hab./km2
Gentilé Carioca
Tourisme
Site(s) touristique(s) Pain de Sucre
Patrimoine Statue du christ Rédempteur
voir modèle • modifier
Images sur Rio de Janeiro Vikidia possède une catégorie d’images sur Rio de Janeiro.

Rio de Janeiro est une grande ville du sud-est du Brésil, et la capitale de l’État du même nom. La ville comprend 6,1 millions d'habitants appelés les Cariocas. L'agglomération rassemble 11,35 millions d'habitants. Elle est mondialement connue pour son carnaval, ses plages ainsi que sa statue du Christ Rédempteur.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant le XVIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Les Amérindiens furent les premiers habitants de la baie de Guanabara. Les navigateurs de l'Ancien monde (l'Europe) atteignent l'endroit.

La Rivière de Janvier (1502-1555)[modifier | modifier le wikicode]

Le site actuel de la ville de Rio de Janeiro fut découverte en janvier 1502 par un explorateur italien au service du Portugal, Amerigo Vespucci. Étant au mois de janvier et pensant découvrir l'embouchure d'un fleuve, l'explorateur baptisa le site de la baie de Guanabara Rio de Janeiro (« Fleuve de janvier » en français). À cette époque, le site était habité par des Indiens Guarani qui commencèrent à faire du commerce d'échanges (le troc) avec les Portugais.

Essor économique (1555-1763)[modifier | modifier le wikicode]

Durant le XVIe siècle, les pirates et les flibustiers français et néerlandais attaquent souvent la ville. Les combats durent jusqu'en 1565. La ville prend le nom de « São Sebastião do Rio de Janeiro » (Saint-Sebastien de la rivière de janvier) en l'honneur du roi.

Vers la fin du XVIe siècle, les Portugais construisent plusieurs forteresses et une alliance est convenue avec les tribus indigènes pour défendre les colonies.

Une capitale européenne (1763-1821)[modifier | modifier le wikicode]

La ville demeura une capitale coloniale jusqu'en 1808. En raison de l'invasion des troupes de Napoléon au Portugal, la famille royale portugaise et la plupart des nobles fuient au Brésil et s'installent à Rio de Janeiro. La capitale du royaume portugais fut donc transférée de Lisbonne à Rio de Janeiro.

La capitale de l'Empire du Brésil (1822-1888)[modifier | modifier le wikicode]

Le 7 septembre 1822, l'empire du Brésil devient indépendant. La culture du café prend de l'ampleur. Rio se développe en matière de gaz, de plomberie, de barrages hydroélectriques, de téléphone et de télégraphe. En 1871 les enfants d'esclaves sont désormais libres à la naissance. Cette libération entraîne une importante migration depuis les campagnes vers Rio. La première favela (bidonville en français) de Rio est construite.

Capitale de la République brésilienne (1889-1960)[modifier | modifier le wikicode]

En 1889, la République du Brésil est proclamée après un coup d'État. C'est une république avec peu de libertés (pas d'élections), car les dirigeants veulent garder le pouvoir économique et politique. Cette république appelée café au lait est renversée par un coup d'État en 1930.

Le projet Brasilia (1955 à nos jours)[modifier | modifier le wikicode]

En 1955, une nouvelle capitale est en projet : Brasilia. En 1960, la capitale du Brésil est officiellement transférée de Rio de Janeiro à Brasilia.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Comme dans le reste du Brésil, les différentes ethnies composant la société carioca sont classifiées selon une codification précise : Blancs, Noirs, Indigènes, Asiatiques et les ethnies de « sang mêlé » (métis).

Rio de Janeiro est bordée au sud par l'océan Atlantique Sud et à l'est par la baie de Guanabara. Sa proximité avec la serra do Mar, une chaîne de montagnes brésilienne, lui donne son relief mouvementé et très caractéristique. La latitude de la ville, à moins d'un degré au nord du tropique du Capricorne, place la cité en zone tropicale.

Les forêts tropicales recouvrent plus de 90 % du territoire de Rio.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Le climat de Rio est tropical, où le gel est inconnu. Même les températures "fraîches" (du point de vue de quelqu'un qui connaît un climat tempérés) en dessous de 10°C sont rares. D'ailleurs, quand on il dit qu'il « fait froid » là-bas, on parle de températures en-dessous de 20 degrés... L'atmosphère est chaude et humide toute l'année avec une hygrométrie aux alentours de 80%, et des températures qui peuvent dépasser 40°C en été.
Il n'y a pas de saisons au sens où on l'entend en Europe (printemps, été, automne, hiver), mais plutôt une saison sèche et une saison humide. La saison "sèche" ne l'est pas vraiment d'ailleurs, car il pleut, mais sensiblement moins que le reste de l'année (deux à trois fois moins que les mois les plus pluvieux). Elle se situe entre juin et septembre, ce qui correspond à notre hiver dans l'hémisphère nord (les saisons sont inversées dans les deux hémisphères). Il tombe environ 1 mètre d'eau par an (comparable à une ville française bien arrosée comme Brest) dont une bonne moitié de décembre à mars. Les montagnes qui entourent la ville reçoivent plus de pluie, car ce sont des barrières naturelles qui empêchent les nuages venus de l'Atlantique d'aller plus loin.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Rio est la seconde ville économique du Brésil. Elle a les plus grandes réserves pétrolières du pays. De plus, la ville est spécialisée dans la métallurgie, la sidérurgie, la mécanique, la chimie, l'agroalimentaire, le papier, l'extraction minérale, la construction navale et surtout le tourisme.

Sport[modifier | modifier le wikicode]

Rio a accueilli la Coupe du monde de football de 2014 et les Jeux olympiques d'été de 2016.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

Le Pain de Sucre est un pic rocheux de 395 mètres, sa forme en a toujours fait le symbole de Rio.

La statue du christ Rédempteur.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Lien[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Rio de Janeiro de Wikipédia.

(Page consultée le 8 octobre 2007)

Portail du Brésil —  Tous les articles concernant le Brésil.