Pompier

« Pompier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les pompiers sont des hommes et des femmes qui participent à la sécurité des biens et des personnes sur le territoire. Ils sont formés pour intervenir :

  • Les secours à personnes malaise, chute, accident de la route... (environ 65% de leurs interventions)
  • Les incendies (feux de forêts, d'immeuble, industriels... environ 9 % de leurs interventions)
  • Les interventions diverses et spécialisées (fuite de gaz, inondation, nid de guêpes... environ 10 % de leurs interventions)
  • les risques technologiques (chimique radiologique biologique)

Les pompiers sont souvent des fonctionnaires, employés par l'État ou les collectivités territoriales (municipalités, départements, régions...).

Certaines entreprises possèdent également des personnels de lutte contre l'incendie, notamment pour les activités à risque (usines chimiques, installations nucléaires).

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Le terme « pompier » vient de la pompe à bras utilisée auparavant pour éteindre les incendies (avant l'arrivée des pompes à vapeur, puis du moteur à explosion). Le terme « sapeur », utilisé, par exemple, en France dans l'expression « sapeurs-pompiers », vient du fait que le premier corps créé en France par Napoléon Ier était un corps militaire du génie.

A l'origine, le sapeur-pompier n'était pas un métier mais c'était aux habitants d'éteindre le feu et les ouvriers du bâtiments de saper le feu, c'est-à-dire, qu'avec leurs haches, quand un bâtiment était en feu, ils le détruisaient.

Les pompiers disposent de véhicule de lutte contre les incendies et d'ambulances. Ces véhicules sont généralement de couleur rouge.

Pompiers en France[modifier | modifier le wikicode]

En France, il existe différentes catégories de pompiers :

  • professionnels (15%). Ce sont des fonctionnaires territoriaux embauchés par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis), qui est géré par le conseil général.
  • volontaires (85%). Ce sont des personnes qui ont un travail et qui sont pompiers en plus.
  • militaires :
    • à Paris avec la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP)
    • à Marseille avec le Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM)
Échelle pivotante automatique, à Paris.

Les véhicules des pompiers[modifier | modifier le wikicode]

  • FPT: fourgon-pompe tonne : véhicule pouvant emporter jusqu'à 3 000 litres d'eau pour un feu
  • EPA: échelle Pivotante Automatique : échelle de 24,28, 30, 32 ou mètres déployable sur 360°. D'autres modèles existent : Les EPAS/EPSA (échelle pivotante semi-automatique)
  • VSAV: véhicule de secours d'assistance aux victimes, ou ambulance
  • FSR : fourgon de secours routier. Contient le matériel de balisage et de désincarcération.
  • VTU: véhicule toute utilité.
  • VRM : véhicule radio-médicalisé. Pour faire intervenir un médecin sapeur-pompier.
  • AR : ambulance de réanimation à Paris, avec matériel médical et sortant un médecin, un infirmier et un conducteur.
  • VLM : véhicule de liaison médicalisé. Pouvant accueillir un médecin.
  • VLCG: véhicule de liaison chef de groupe. Petite voiture d'officier.
  • CL-415: Sur les feux forestiers, avion jaune bombardier d'eau.
  • CCF: camion-citerne feu de forêt.
  • FMOGP: fourgon-mousse-grande-puissance, utilisé comme fournisseur de mousse pour l'extinction des feux d'hydrocarbures et sur les aéroports
  • VDL: véhicule-dévidoir-et-de-lance, utilisé comme renfort en tuyaux
  • MPR: moto-pompe-remorquable, utilisé pour pomper l'eau
  • FPTHR: fourgon pompe tonne hors route, utilisé pour les interventions autres que la route
  • FPTSR: fourgon-pompe-tonne-et-secours-routier, utilisé pour éteindre un feu et en matériel de secours routier
  • VLHR: véhicule-de-liaison-hors-route, utilisé pour prévenir d'autre équipes par radio
  • VTPM: véhicule-de-transport-personnel-moyen, utilisé pour les nids de guèpe ...
  • CCGC: camion-citerne-grande-capacité utilisé pour de gros feu

Les militaires[modifier | modifier le wikicode]

Pour la ville de Paris, les pompiers sont des militaires en raison de son histoire mais Marseille aussi dispose de pompiers militaires.

Paris

En 1810, lors du mariage à l'ambassade d'Autriche, un incendie se déclara conduisant à la mort de nombreuses personnes dont des dignitaires politiques. Napoléon assiste à cette catastrophe en observant les pompiers qui s'avéraient inefficace et décida de dire, qu'à partir de maintenant, pour Paris, les pompiers devaient être des militaires que l'on nommerait des sapeur-pompiers, car seul les militaires selon lui étaient capable d'assurer la lutte incendie.

Marseille

En 1968, le Premier ministre français résidait pour un déplacement dans un hotel situé face à un magasin qui prit feu et faisant 80 décès. Il assistait à l'incendie en remarquant l'incompétence des pompiers à se moment précis et il décida comme pour Paris, de remplacer les pompiers de Marseille par des militaires de la marine nationale que l'on nomma ensuite les marins-pompiers de Marseille.

Le métier[modifier | modifier le wikicode]

Le métier de sapeur-pompier est dur et insalubre. Beaucoup de pompiers en France s'estiment mal payés. Ces agents de l'État (fonctionnaires) fournissent un travail dangereux et certains en meurent. En France, leur salaire varie en fonction du grade de 1600 euros pour les nouveaux pompiers jusqu'à 3500 euros pour les plus haut gradé.

En France il y a 1 incendies toute les 2 min, et les pompiers ont réalisés plus de 12 000 interventions en 2015.

L'uniforme[modifier | modifier le wikicode]

Américain[modifier | modifier le wikicode]

Selon la ville en Amérique, l'uniforme change considérablement, en effet, les pompiers de Californie et de Floride auront un uniforme jaune par exemple. Tandis que les pompiers de New-York et de Chicago ont des uniformes bleus marines.

Français[modifier | modifier le wikicode]

En France, l'uniforme est en général bleu marine pour les interventions sauf à Marseille depuis longtemps qui sont en oranges et ceux de Paris qui depuis 2017 commencent eux-aussi à avoir l'uniforme orange.

Pendant longtemps l'uniforme bleu marine était utilisé, mais pour les pompiers, le bleu marine captait trop la chaleur et ne les rendait pas assez visible dans les incendies ou sur la route, donc petit à petit, ils ont demandé à avoir un uniforme plus visible et il a été décidé qu'ils auront le même que ceux de Marseille.

Normalement, il est prévu que toutes les brigades françaises de pompiers récupèrent l'uniforme orange dans les années à venir.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail des métiers —  Tous les articles sur les métiers.