Kurdes

« Kurdes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les Kurdes sont un peuple vivant au Kurdistan dans une région de l'actuelle Irak, Turquie, Arménie, Syrie et Iran. Les Kurdes sont d'origine caucasienne et indo-européenne. Depuis la fin de la Première Guerre Mondiale et depuis l'accord de Sykes Picot, ils ont perdu toute souveraineté et dépendent beaucoup d'états, dont l'Irak, la Syrie, la Turquie, l'Arménie.

Juste après la chute de l'Empire Ottoman, les Kurdes ont été occupés par l'URSS jusqu'en 1991. Ils sont depuis le XXe siècle opprimés aussi bien par les djihadistes de Daech et autre islamistes, aussi bien par l'Iran et par l'Irak du régime de Saddam Hussein, aussi bien par les Russes sous l'Union soviétique et aussi bien par le régime turc d'Erdogan. Ils mènent un combat pour leur autodétermination et surtout pour leur indépendance avec l'aide de la France, des États-Unis, du Royaume-Uni et parfois par la Russie et par Israël. Le mouvement kurde célèbre est le PKK, un mouvement marxiste et nationaliste. Leur leader est le communiste et prisonnier célèbre Kurde Abdullah Öcalan.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Kurdes ont émigré d'Asie centrale, d'Afrique du Nord et d'Europe et migré au Moyen-Orient en quête de terre et de fertilité agricole pendant l'âge de fer et pendant la période néolithique. Ils ont commencé à bâtir des constructions en hauteur et ont pratiqué en grande partie l'élevage et la chasse. Les Kurdes ont appartenu au royaume d'Arménie jusqu'au XIIIe siècle. Ils étaient ensuite en partie conquis par les Arabes à l'époque des Rashidun. Pendant les croisades, les Kurdes ont fondé un sultanat appelé les Ayyoubides, fondé par Saladin pour "sauver la terre d'islam".

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.