Deuxième Période intermédiaire

« Deuxième Période intermédiaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Deuxième Période intermédiaire correspond à la période antique comprise entre le Moyen Empire égyptien et la Nouvel Empire égyptien. Les dates extrêmes calculées par les égyptologues pour situer cette période dans le temps seraient de 1783 av. J.-C. jusqu’à environ 1550 av. J.-C.. Les XIIIe dynastie, XIV dynastie, XVe dynastie, XVIe dynastie et XVIIe dynastie règnent parallèlement sur différentes parties de l'Égypte divisée et en partie envahie par des étrangers, les Hyksôs.

Pourquoi y a-t-il un changement de période dans l'histoire de l'Égypte ?[modifier | modifier le wikicode]

Le Moyen Empire égyptien disparaît à la suite de deux évènements. Un usurpateur, Ougaf, qui est l’un des chefs de l'armée du pharaon Amenemhat IV (XIIe dynastie) prend le pouvoir en 1783 av. J.-C. en écartant provisoirement les fils du pharaon. Il fonde la XIIIe dynastie. De plus en 1785, des peuples venus d'Asie les Hyksos, entrent en Égypte et s'installent dans la partie est du delta du Nil. Ils fondent la XVe dynastie, avant de s'emparer ou de contrôler une grande partie de l'Égypte, sauf la région de Thèbes dans le sud. À Thèbes, une dynastie locale égyptienne parvient à se maintenir : la XVIIe dynastie. L'Égypte est donc de nouveau divisée.

La XIIIe dynastie[modifier | modifier le wikicode]

photographie de la statue-orant du pharaon Sobekhotep V de la XIIIe dynastie
Le pharaon Sobekhotep V en prières.XIIIe dynastie

Elle est installée à Itchaouy aux environ de la ville de Licht.

À l'origine elle règne sur l'ensemble du pays. Les successeurs d'Ougaf, qui ne règnent que 3 années, sont les enfants du pharaon Amenemhat III de la XIIe dynastie. Il y aura une soixantaine de pharaons. Toutefois, la durée de leur règne est extrêmement courte (rarement plus de cinq années). Il n'y a pas de continuité familiale. Il semblerait que les familles nobles et des hauts fonctionnaires royaux se partagent le pouvoir. Il semble aussi y avoir eu une crise de mortalité qui touche aussi bien le peuple (dont les sépultures très rudimentaires ont depuis longtemps disparues) que les rois. De nombreux tombeaux servent de fosse communes.

La XIIIe dynastie règne sur la vallée depuis Memphis jusqu'à Éléphantine dans le sud de l'Égypte. Elle durera jusqu'en 1630/1625 av. J.-C. où elle sera vaincue par les rois de Thèbes XVIIe dynastie.

La XIVe dynastie[modifier | modifier le wikicode]

Cette dynastie est double, elle est localisée dans le delta du Nil et elle cohabite avec la XIIIe qui contrôle le reste de l'Égypte.

L'ouest du delta du Nil est aux mains d'une branche de la XIIIe dynastie qui aurait fait sécession vers 1710 av. J.-C. et a fondé un deuxième royaume autour de la ville de Khasout/Xoïs

Dans l'est du delta du Nil, la XIVe dynastie indépendante et peut-être d'origine étrangère, interdit l'accès à la presqu'île du Sinaï, donc aux mines de cuivre et de turquoise. Elle contrôle également le commerce vers la Phénicie qui s'était beaucoup développé pendant le Moyen Empire. La capitale est Avaris. Elle aurait compté 70 rois, dont beaucoup semblent fictifs (deux noms pour la même personne et pas ou peu de traces archéologiques sûres pour les départager).

La XVe dynastie : les Hyksôs[modifier | modifier le wikicode]

photographie représentant le pharaon Ahmôsis Ier monté sur son char de guerre combattant les Hyksos
Les Hyksos sont les introducteurs du char de guerre en Égypte. Ici le pharaon Ahmôsis Ier de la XVIIe dynastie combat les Hyksôs

La XVe dynastie est d'origine étrangère. Elle a été fondée par les Hyksôs (qui sont pour les Égyptiens « les Princes des Pays étrangers »). L'origine des Hyksôs est incertaine. Certains égyptologues en font des Amorrites, d'autre en font des Hourrites, deux peuples venant du Proche-Orient asiatique.

Leur chef Salatis s'empare d'Avaris, qui devient sa capitale et règne de 1663 av. J.-C. à 1649 av. J.-C.. En 1650 av. J.-C., les Hyksôs s'emparent de Memphis, la capitale du nord.

Maîtres de l'est du delta, les Hyksôs contrôlent la vallée du Nil jusqu'à Hermopolis. Pour les régions plus au sud, les égyptologues divergent sur l'expansion hyksôs.

XVIe égyptienne[modifier | modifier le wikicode]

Certains pensent que les Hyksôs ont installé des rois vassaux en Moyenne Égypte (vers Abydos), rois formant la XVIe dynastie et qui auraient régné de 1652 av. J.-C. à 1540 av. J.-C.. Puis les Hyksôs se seraient imposés aux rois de Thèbes (XVIIe dynastie) et se seraient alliés pour faire pression aux Nubiens (royaume de Kouch) qui contrôlent la région comprise entre la deuxième cataracte et Éléphantine plus au sud.

D'autres égyptologues pensent au contraire que le sud de l'Égypte était partagé entre des dynasties locales : une partie contrôlée par la XVIe dynastie, non vassale des Hyksôs, installée à Abydos-Thinis en Moyenne-Égypte, qui auraient duré 20 ans et auraient eu 15 rois . Elle aurait été ensuite absorbée par les Hyksôs. L'autre partie autour de Thèbes était le domaine de la XVIIe dynastie qui aurait directement succédé à la XIIIe dynastie et aurait duré de 1625 av. J.-C. à 1549 av. J.-C.. À partir de 1580 av. J.-C., elle aurait été la vassale des Hyksôs à qui elle doit payer un tribut et accepter l'installation de postes fortifiés. Les Hyksôs étaient alors en théorie les maîtres de toute l'Égypte.

XVIIe dynastie[modifier | modifier le wikicode]

Les Thébains profitent de l'éloignement de la capitale hyksôs d'Avaris pour tenter de se libérer. Dès 1559, les rois de Thèbes de la XVIIe dynastie s'emparent d'Abydos (vers le nord) et sont vainqueurs des Nubiens. Leur successeur Ahmôsis Ier (1549 av. J.-C.-1525/1524 av. J.-C.) de la XVIIIe dynastie repousse progressivement les Hyksôs vers le nord, atteint le delta, coupe les communication des Hyksôs avec l'Asie, parvient à s'emparer d'Avaris vers 1530 av. J.-C. et pourchasse les Hyksôs au-delà de l'Égypte.

L'Égypte retrouve alors son unité. Une nouvelle période commence : le Nouvel Empire égyptien.

Vikiliens pour compléter sur l'histoire de l'Égypte antique[modifier | modifier le wikicode]


Source[modifier | modifier le wikicode]

  • le site antikforever.com [1] une mine pour les amateurs d'histoire antique, mais quelquefois ardu.