Thèbes (Égypte)

« Thèbes (Égypte) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Thèbes.
Complexe des temples de Karnak
Hiéroglyphes du temple de Karnak

Thèbes est le nom courant, hérité du grec Θήβαι / Thèbai, de la ville d'Égypte antique Ouaset (« Le sceptre » ou « La Puissante »).

La ville moderne, appelée Louxor (arabe : الأقصر / Al Uqsur), compte 450 000 habitants. Elle se situe en Haute-Égypte, à environ 700 km au sud du Caire et à 300 km au nord d'Assouan.

Sur la rive droite du Nil se trouvent l'ensemble des temples de Karnak et le temple de Louxor (d'où provient l'obélisque de Louxor, place de la Concorde à Paris).

Sur la rive gauche se trouvent les nécropoles (tombeaux) de la Vallée des rois (avec la fameuse tombe de Toutânkhamon) et de la Vallée des reines, et les grands temples funéraires des rois et des nobles.

Le site de Louxor / Thèbes reçoit plus de quatre millions de visiteurs par an.

Sites archéologiques de Thèbes et de ses environs[modifier | modifier le wikicode]

Rive droite[modifier | modifier le wikicode]

Temples de Karnak[modifier | modifier le wikicode]

Plan du temple d'Amon, à Karnak

Le complexe de Karnak est relié au temple de Louxor, situé un peu plus au sud, par une chaussée rectiligne bordée de sphinx. Il regroupe plusieurs temples organisés en trois enceintes, dont la plus importante renferme le temple d'Amon-Rê. Les autres temples sont ceux de Mout, de Khonsou, de Montou et de Ptah, avec les chapelles et les catacombes d'Osiris.

Karnak a été fondé au Moyen Empire, mais, pour la plupart d'entre eux, les temples que nous voyons encore aujourd'hui datent du Nouvel Empire. Les constructions se sont cependant poursuivies jusqu'à l'époque des Ptolémées (ou ptolémaïque, dynastie des Lagides).

L'enceinte d'Amon-Rê est la seule accessible au public. La partie la mieux conservée du temple d'Amon, située entre les deuxième et troisième pylônes, est la salle hypostyle, composée de cent trente-quatre colonnes en forme de tiges de papyrus.

Deux obélisques se dressent encore dans le temple, l'un de Thoutmosis Ier, l'autre d'Hatchepsout. La pointe d'un second obélisque d'Hatchepsout brisé est exposée près du lac sacré, qui est encore en eau.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Temples de Karnak.

Temple de Louxor[modifier | modifier le wikicode]

Le temple de Louxor, construit sous les XVIIIe et XIXe dynasties (Nouvel Empire), était voué au culte d'Amon.

Les parties les plus anciennes remontent à Amenhotep III et à Ramsès II. Après le grand pylône (un de ses obélisques est resté en place, l'autre est à Paris depuis 1836), on traverse deux grandes cours à péristyle reliées par une colonnade monumentale. Le sanctuaire a conservé une partie de son dallage.

Une église, puis une mosquée se sont installées dans l'enceinte du temple.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Temple de Louxor.

Rive gauche[modifier | modifier le wikicode]

Vallées des rois, des reines, des nobles[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Vallée des rois.
  • Vallée des reines : nécropole des reines à partir de la XIXe dynastie ;
  • Vallée des nobles : nécropole des courtisans du Moyen Empire à la Basse époque égyptienne.

Temples funéraires[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Vallée des rois#Temples funéraires.
  • Temple funéraire d'Amenhotep III (XVIIIe dynastie), avec les colosses de Memnon.
  • Deir el-Bahari : temples funéraires de Montouhotep II (XIe dynastie), d'Hatchepsout et Thoutmôsis III (XVIIIe dynastie), également site de la tombe de Senenmout (XVIIIe dynastie) et de la cache DB320 dans laquelle furent retrouvées les momies des rois et reines aujourd'hui au Musée égyptien du Caire ;
  • Ramesséum : temple funéraire de Ramsès II (XIXe dynastie) ;
  • Médinet Habou : temple funéraire de Ramsès III (XXe dynastie) ;
  • Deir el-Médineh : village et nécropole des artisans qui creusèrent et décorèrent les tombes royales.
Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Thèbes (Égypte) de Wikipédia.

32° 39′ 00″ N 25° 43′ 00″ E / 32.65, 25.7166