Chelles

« Chelles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Chelles
Hôtel de ville de Chelles
Hôtel de ville de Chelles
Administration
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à une fleur de lys d'or, aux 2 et 3, d'argent à une échelle de sable posée en bande.
Blason
Pays France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Code postal 77500
Maire Brice Rabaste (LR)
Site Web chelles.fr
Langue Français
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 48° 53′ 00″ Nord
longitude : 2° 36′ 00″ Est
altitude : de 36 à 106 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 15,90 km2
Démographie
Population 53 569 hab. (en 2013)
Densité 3 369 hab./km2
Gentilé Chellois
voir modèle • modifier

Chelles est une commune française du département de Seine-et-Marne et de la région Île-de-France.

Avec une population de 53 569 habitants (2013) appelés Chellois, elle est la deuxième plus importante ville du département. Son maire est Brice Rabaste (Les Républicains).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le site de la ville de Chelles est occupé par les hommes depuis la préhistoire. Les premiers s'installent il y a 300 000 ans. Pendant la période gallo-romaine, la cité se développe et devient une assez grande ville.

Le roi mérovingien Chilpéric Ier est assassiné à Chelles en 584. La ville est ensuite choisie comme résidence d'été par son fils Clotaire II, puis la reine Bathilde y fonde une abbaye en 656.

Chelles a été très touchée par la Guerre de Cent Ans.

Pendant la Révolution française, Chelles fait partie du département de Seine-et-Marne, et l'abbaye est supprimée en 1970.

Lors de la guerre franco-prussienne, les Chellois fuient et s'installent à Paris, où une mairie chelloise est créée pour les accueillir. Les Prussiens s'installent à Chelles lors du siège de Paris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Chelles est un important centre de la Résistance.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La Marne

Chelles est située à 12 km de Paris, et 18 km de Notre-Dame1. Ses communes limitrophes sont Brou-sur-Chantereine, Champs-sur-Marne, Courtry, Le Pin, Noisiel et Vaires-sur-Marne en Seine-et-Marne, ainsi que Coubron, Gagny, Gournay-sur-Marne et Montfermeil en Seine-Saint-Denis. Au sud, elle est bordée par la Marne et par le canal de Chelles, et à l'est par le ru de Chantereine.

Les transports chellois sont axés autour de la gare de Chelles. La ville est desservie par la RATP, la SNCF, ainsi que plusieurs réseaux de bus.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

Chelles fait partie de la Communauté d'agglomération Paris - Vallée de la Marne, créée le 1er janvier 2016. Le maire de la commune est Brice Rabaste (Les Républicains), depuis 2014.

La ville est jumelée avec Lindau, en Allemagne.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

La villa Max

Monuments[modifier | modifier le wikicode]

  • Le monument de Chilpéric ;
  • Le fort de Chelles (1876-1878) ;
  • Les églises Sainte-Croix et Saint-Georges, vestiges de l'abbaye ;
  • Le musée des transports urbains, interurbains et ruraux ;
  • L'hôtel de la Cave, plus ancien bâtiment de Chelles) ;
  • La villa Max (1880).

Personnalités liées à Chelles[modifier | modifier le wikicode]

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Équipements[modifier | modifier le wikicode]

Événements[modifier | modifier le wikicode]

  • La Foire Photo, Ciné, Son, une foire qui a lieu en mars ;
  • le battle pro, une compétition de break dance ;
  • la cosa cup et le V7 teenage tour, des compétitions de skateboard ;
  • le floréal ;
  • le marché de Noël.

Source et liens[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. C'est de là que sont comptées toutes les distances à partir de Paris
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.