Bois de Boulogne

« Bois de Boulogne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte du bois de Boulogne

Le bois de Boulogne est un parc aménagé pour la promenade à l'ouest de Paris. Des routes à vitesse réglementée, des pistes cavalières et cyclistes, ainsi que des allées piétonnières y favorisent la circulation. Des lacs et des étangs permettent le canotage. Des jardins, pelouses, cascade forment un paysage délassant. Le bois de Boulogne dispose également de deux champs de courses : Auteuil et Longchamp.

Histoire du bois de Boulogne[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la période mérovingienne, le bois de Boulogne était une partie de la forêt du Rouvre (le chêne), très étendue puisqu'elle englobait en plus du bois de Boulogne, les bois de Meudon et de Chaville, les forêts de Saint-Germain-en-Laye et de Montmorency. On y chassait le sanglier, l'ours, le loup et le cerf.

Au début du XIVe siècle, le bois prend le nom de bois de Boulogne. Des bûcherons y ont, en effet, construit une église (à la suite d'un pèlerinage à Boulogne-sur-Mer). Pendant la guerre de Cent ans, il fut un repère de brigands.

Le bois est le territoire de chasse royale le plus proche de Paris. En 1556, le roi Henri II fait construire un mur entourant le bois, afin d'interdire la sortie des animaux et l'entrée des braconniers. Ce mur avait huit portes dont celle de la Muette et celle de Maillot (à proximité d'un terrain de jeu de mail).

Sous le règne de Louis XIV, le bois est aménagé à la mode de l'époque avec des allées rectilignes convergeant vers des carrefours où sont édifiées des croix. Le bois est alors ouvert au public. Il devient un lieu de promenade, avec une réputation souvent douteuse. Au début du règne de Louis XV, des nobles très importants y font construire des demeures élégantes (palais de Madrid, Bagatelle, la Folie Saint-James...)

La période révolutionnaire et l'Empire sont néfastes pour le bois, qui devient un repère d'individus louches. En 1815, il sert de lieu de garnison aux troupes russes et anglaises qui occupent Paris, après la défaite définitive de Napoléon Ier. A leur départ le bois, qui est très dévasté, doit être rasé et replanté. Au milieu des chênes subsistants on introduit des sycomores, des marronniers, des acacias, dont le feuillage plus léger est plus propice à la promenade.

C'est Napoléon III, aidé du Baron Haussmann qui aménagea le bois en un lieu de promenade à partir de 1852. Le mur d'enceinte est détruit et la forêt est transformée en parc sur le modèle du parc londonien de Hyde Park: on y trace des allées sinueuses, on y creuse des lacs et on y installe l'hippodrome de Longchamp (celui d'Auteuil est ouvert en 1875). Depuis Paris, l'avenue de l'Impératrice (aujourd'hui avenue Foch) mène au "bois", qui devient le lieu incontournable pour les élégants et les élégantes qui y paradent tous les jours.

Le bois de Boulogne aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui, le bois est un espace de 846 hectares au sein duquel sont aménagés des sentiers, des pistes cyclables, des chemins pour les chevaux, des aires de jeux, deux lacs artificiels, un rivière...Au sein du bois furent également construits le Parc de Bagatelle, célèbre pour sa roseraie, les hippodromes d'Auteuil et de Longchamp, le Pré Catelan (installations sportives et restaurant).

Le bois, est traversé, en partie en souterrain, par le périphérique. Il appartient pleinement à la ville de Paris qui le gère. Le bois est limité à l'ouest par la Seine, à l'est par Paris, au sud par Boulogne-Billancourt et au nord par Neuilly-sur-Seine.

Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.