Le Livre d'or  • l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Bernard Montgomery

« Bernard Montgomery » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du maréchal Montgomery

Bernard Law Montgomery est né à Londres en 1887 et est décédé dans le Hampshire en 1976. C'est un officier de l'Armée Britannique qui a participé à la Première Guerre mondiale et surtout à la Seconde Guerre mondiale. Il a mené, de 1942 à 1945, les campagnes d'Afrique, d'Italie, de Normandie et du Rhin. On l'appelait familièrement « Monty ». C'est un descendant de Gabriel Ier de Montgommery.

Formation[modifier | modifier le wikicode]

Bernard Law Montgomery, dont la famille est originaire d'Irlande du Nord, est le cinquième des neuf enfants d'un pasteur anglican qui deviendra évêque de Tasmanie en 1889. Son milieu familial est modeste et Bernard Montgomery est un peu la « tête de turc » de sa mère. En 1907 il entre après examen au collège de l'académie royale militaire de Sandhurst. Il en sort sous-lieutenant au 1er bataillon du Royal Warwickshire Regiment en septembre 1908.

En décembre 1908 il rejoint le 1er bataillon de son régiment en Inde à Peshawar, puis de la fin 1910 à 1913, à Bombay. Ensuit il rentre en Angleterre. Il est alors lieutenant.

Pendant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la Première Guerre mondiale, Montgomery combat en France. Il est gravement blessé au poumon et au genou pendant la retraite du Corps expéditionnaire britannique pendant l'été 1914. Il est décoré du Distinguished Service Order (DSO).

En 1916, il est commandant et est affecté à l'état-major des opérations dans la Somme, à Arras et Passchendaele. Il est à la bataille de la Lys et à la troisième bataille de l'Aisne (bataille du Chemin Des Dames). Il termine la guerre avec le grade (temporaire) de lieutenant-colonel.

Après la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Vers la fin 1920 comme commandant d'un bataillon de la 17e brigade d'infanterie, il participe à la répression de la guerre civile irlandaise dans le comté de Cork. Il s'y montre « correct » envers ses adversaires.

En 1923, le capitaine Montgomery commande une compagnie du 1er régiment royal Warwickshire ; puis il occupe plusieurs postes d'état-major. Il devient instructeur au Staff College de Camberley en 1926. Il s'y montrer très studieux et appliqué et affiche des opinions réformatrices alors que le milieu militaire dans lequel il évolue est très conservateur. Il se marie en 1927, avec une femme veuve ayant deux enfants. En 1928, il aura avec elle un fils unique.

Montgomery obtient le grade de lieutenant-colonel du 1er bataillon royal du régiment de Warwickshire en 1931. Il sert alors en Palestine, en Égypte et en Inde.

Il est nommé général en 1937 et commande la IXe brigade d'infanterie. Il perd alors sa femme victime d'une septicémie. Promu au rang de major général il prend le commandement de la 8e division d'infanterie en Palestine, il y réprime la révolte arabe. Malade au poumon, en septembre 1939 il regagne l'Angleterre où il est mis en indisponibilité.

Pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Montgomery dans le désert libyen en novembre 1942

Après avoir beaucoup insisté il reprend du service et participe à la campagne de France de 1940 pendant laquelle il commande la 3º division britannique. Pendant l'opération Dynamo, l'évacuation vers la Grande-Bretagne de la majeure partie des soldats encerclés dans la poche de Dunkerque, Montgomery le commande le 2e corps britannique.

Rétrogradé au rang de commandant de division, avec une nomination à l'Ordre du Bain, il est promu lieutenant-général en juillet 1940.

En août 1942, il commande la VIIIe armée britannique qui combat les forces italo-allemandes du maréchal Rommel en Égypte et Libye. En octobre 1943 il déclenche la bataille d'El-Alamein qui aboutit au recul de l'Afrika Corps allemand, et à la reconquête de l'Afrique du Nord par les forces alliées.

En juillet 1943, Montgomery participe aux débarquements pour la libération de la Sicile. Il ne s'entend pas avec les généraux américains Patton et Bradley.

En 1943, Montgomery de retour en Grande-Bretagne prend le commandement du 21e groupe d'armée qui regroupe toutes les forces terrestres alliées qui doivent prendre part à l'opération Overlord : le débarquement en Normandie. Il collabore alors avec le commandant en chef de l'opération le général américain Eisenhower. De juin à août 1944, il est le commandant suprême de toutes les forces terrestres alliées en Normandie. Critiqué pour son inertie, il perd ce commandement au profit d'Eisenhower, mais est promu maréchal le 1er septembre 1944.

En septembre 1944, il prépara l'opération aéroportée sur Arnhem aux Pays-Bas. Elle fut un échec sanglant, mais déboucha cependant sur le dégagement des bouches de l'Escaut ce qui permit la remise en service du port d'Anvers.

En mars-avril 1945, il dirige la conquête de la Ruhr et de l'Allemagne du Nord. Le 4 mai 1945, à Lüneburg, il reçoit la capitulation officielle des forces du IIIe Reich en Allemagne du nord, au Danemark et en Hollande.

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

En 1945-1946 Montgomery fut le premier commandant des troupes d'occupation britanniques en Allemagne.

De 1946 à 1949, il est le chef d'état-major de l'armée impériale britannique.

De 1951 à 1958, il est le commandant en chef adjoint des forces de l'OTAN.

En 1946, le roi Georges VI le titre : Ier vicomte Montgomery of Alamein et il devient chevalier de l'ordre de la Jarretière.

Portail de la Première Guerre mondiale —  Tous les articles concernant la Guerre de 1914-1918.
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !