Omar Bradley

« Omar Bradley » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Omar Bradley
Omar Bradley
Omar Bradley
Naissance 12 février 1893
à Clark (Missouri)
Décès 8 avril 1981 (98 ans)
à New York
Nationalité Américaine
Profession militaire
Conflits Bataille des Ardennes
Débarquement en Normandie
Années actives De 1915 à 1953
Distinctions Médaille présidentielle de la Liberté

Ordre de l'Empire britannique
Ordre de Souvorov
Ordre de Koutouzov
Ordre Polonia Restituta
Navy Distinguished Service Medal
Silver Star
Legion of Merit

Bronze star

Omar Bradley surnommé GI General, est un militaire américain. Il est surtout connu pour son rôle dans la bataille des Ardennes et le débarquement en Normandie.

Il était donc, lors de la Seconde Guerre mondiale, l'un des chefs de l'armée américaine. Il est né le 12 février 1893 dans l'État de Missouri à Clark et il est mort le 8 avril 1981 dans la ville de New York.

Débuts dans l'armée[modifier | modifier le wikicode]

Omar Bradley rejoint officiellement l'armée américaine en 1915 en tant que capitaine après une formation suivie à l'Académie militaire de West Point. Quelques années plus tard notamment en 1924, il y donne des cours de mathématiques.

Il fait partie des militaires qui gardent la frontière des États-Unis avec le Mexique. Omar Bradley devient lieutenant-colonel en 1936 et général de brigade en 1941.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Débarquement de Normandie[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la bataille de Normandie, Omar Bradley est nommé chef du 1er groupe d'armées. Il dirige l'opération Neptune où il est le chef de trois corps sur Utaha Beach et Omaha Beach, et l'opération Cobra en 1944.

Avec ses hommes, ils réussissent à affaiblir l'armée allemande après l'avoir entourée en Normandie.

Bataille des Ardennes[modifier | modifier le wikicode]

Lors du premier affrontement de la bataille des ardennes de 1944 à 1945, qui opposent les Américains aux Allemands, Omar Bradley et ses hommes sont deçus.

Quelques temps plus tard, il affronte de nouveau les Allemands. Le général Bradley et ses hommes repoussent l'ennemi et remportent la victoire.

Fin de carrière[modifier | modifier le wikicode]

Omar Bradley

Les Alliés sortent vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, Omar Bradley est nommé « Chef d'État major » en 1949. En 1950, il est élevé au grade de « Général cinq étoiles ».

Il est le premier chef de l'armée américaine impliqué dans la Guerre froide qui oppose les États-Unis à l'union des républiques socialistes soviétiques.

Omar Bradley dirige également le début de la Guerre de Corée, conflit qui oppose de 1950 à 1953, la Corée du Sud à la Corée du Nord.

Il devient retraité en 1953 mais reste cependant très influent au sein de l'armée américaine. Omar Bradley meurt le 8 avril 1981 à New York.

Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale