Bombay

« Bombay » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bombay
La porte de l'Inde.
Administration
Nom local (mr) मुंबई (Mumbaī)
Pays Inde Inde
Maharashtra État
Code postal 400 xxx
Maire Shraddha Jadhav
Site Web [1]
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 18° 55′ 55″ Nord
longitude : 72° 50′ 10″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 603,4 km2
Démographie
Population 12 478 447 hab. (en 2012)
Densité 20 680 hab./km2
Gentilé Bombayen(ne)
voir modèle • modifier

Bombay ou Mumbai est la plus grande ville d’Inde et la capitale de l’État du Maharashtra. La ville est située sur une île dans la mer d'Oman. C’est la sixième agglomération la plus peuplée du monde. On la surnomme "Maximum City".

« Mumbai » est le nom officiel depuis 1995, mais est peu employé par les Français. Cette ville de 13 600 000 habitants est un important centre économique indien et accueille de nombreux sièges sociaux de sociétés indiennes. La ville est aussi un centre du divertissement : elle abrite la plupart des studios de cinéma et de télévision indiens, à Bollywood.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

La ville a été connue sous différents noms suivant les langues et les époques. Le nom de Mumbai vient du nom d'une déesse hindoue (Mumbadevi) et de « mère » (en marathi, la langue locale). Lorsque les Portugais s'approprient les îles en 1534, le premier gouverneur utilise le terme de Bom Bahia (« la bonne baie »). Plus tard, les Britanniques anglicisent ce nom en Bombay. En 1995, sous l'impulsion du parti régionaliste et extrémiste indien, le nom devient Mumbai.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville était constituée à l'origine d'un groupe de sept îles, abritant un port qui commerçait avec l'Arabie et l'Égypte. En 1534, les Portugais prennent les îles à Bahadur Shah. Ils restent jusqu'en 1661, lorsqu'elle passe sous contrôle anglais qui la vend à la Compagnie des Indes. La population augmente ainsi de 10 000 habitants en 1661 à 60 000 en 1675.

En 1817, la ville est remodelée en fusionnant les sept îles. En 1853, la première liaison ferroviaire de l'Inde est mise en service entre Bombay et Thane. La ville est entre les mains de la Compagnie des Indes jusqu'à la première guerre d'indépendance de 1857 où elle passe sous le contrôle du Royaume-Uni.

L'ouverture du canal de Suez en 1869 permet à Bombay de devenir l'un des plus importants ports de l'Asie.

Bombay fut l’un des grands centres du mouvement pour l'indépendance. C'est de là que Gandhi lança son mouvement pour l'indépendance (Quit India).

En 1986 la ville dépasse Calcutta en nombre d'habitants.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Rue de Bombay

Mumbai se trouve sur la trajectoire de la mousson qui peut provoquer des inondations meurtrières. En juillet 2005, des pluies diluviennes tombent sur la métropole causant la mort de plus de 5 000 personnes en comptant la région du Maharashtra.

Transport[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des habitants de Mumbai utilisent les transports publics pour se déplacer vers leur lieu de travail. Ils utilisent le train, le bus, les taxis noirs et jaunes et les pousse-pousse d'auto (véhicule à trois roues). À cause des embouteillages, la vitesse moyenne a baissé de 30km/h en vingt ans.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

La moitié de la population de Mumbai vit dans des bidonvilles. Celui de Dharavi compte environ 700 000 habitants.

Tardeo est le quartier des affaires, on y trouve des buildings.

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

La gare

Le cinéma indien local - dit Bollywood - est la première distraction des Indiens. En effet, la ville concentre plus d'une centaine de cinémas. On produit plus de films à Bollywood que sur n'importe quel autre lieu de production dans le monde.

Industrie et commerce[modifier | modifier le wikicode]

Mumbai est la capitale économique de l’Inde. Les industries principales, autres que le cinéma, y sont celles de la chimie, du textile et de la pêche. La ville connaît un important problème de surpopulation, les populations de campagne venant y chercher un moyen de survie. Les terrains sont rares et le coût de la vie est très élevé.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

  • La grotte d'Elephanta située sur une île, à 10 kilomètres au large de Mumbai. Ce sont des cavernes creusées dans les collines comportant des sculptures datant du VIe siècle : statue d'éléphant et Shiva.
  • Hanging Gardens (ou jardins de Ferozeshah Mehta) sont les jardins en terrasse perchés au-dessus de la colline de Malabar.
  • La gare Chhatrapati Shivaji Terminus : un bâtiment magnifique, achevé en 1888, d'abord nommé gare Victoria jusqu'en 1996. L'architecture de style gothique italien mérite le détour. Ce bâtiment a été ajouté à la liste de l'UNESCO en 2004.
  • Le musée du Prince de Galles (renommé Chatrapati Shivaji Museum) : commémore la visite du prince de Galles. Le musée a bénéficié d'importants dons de peinture occidentale de la famille Tata.
  • Porte de l'Inde : construit dans le style indo-mauresque, elle commémore la visite du roi George V du Royaume-Uni et de la reine Mary à Bombay, en 1911. La Porte en basalte devait faire partie d'un ensemble plus vaste qui ne fut jamais construit par manque d'argent. Les derniers militaires britanniques passèrent sous cette porte à leur départ en février 1948.
  • Le Parc national de Borivili : situé en banlieue de Mumbai, ce parc national accueille panthères, chital ou cerf Axis d'Inde, sangliers sauvages, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Bombay de Wikipédia.
le 17 octobre 2008
Flag of India.svg Portail de l'Inde —  Tous les articles sur l'Inde.