Banlieue

« Banlieue » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une banlieue est l'espace urbanisé qui s'étend plus ou moins loin à partir d'une ville centre.

À l'origine, la banlieue est un territoire situé à une lieue au maximum d'un centre où résidait l'autorité (le ban). Aujourd'hui, une banlieue est le territoire autour d'une grande ville. Les habitants (les « banlieusards ») vont travailler et ont une partie de leurs loisirs dans la ville-centre ou dans d'autres parties de la banlieue. En général, une ville et sa banlieue constituent une agglomération, ou une métropole pour les plus grandes.

Exemple : La banlieue de Paris est constituée des départements d'Île-de-France autres que Paris : l'Essonne, le Val d'Oise, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, les Yvelines et la partie ouest de la Seine-et-Marne.

Les habitants des banlieues, qui ont le plus souvent leur domicile éloigné de leurs lieux de travail, sont soumis au rythme quotidien coûteux et fatiguant des migrations pendulaires.

Les banlieues dans les pays riches d'urbanisation ancienne[modifier | modifier le wikicode]

Exemple de la banlieue de l'agglomération parisienne.

Banlieue proche industrielle et de résidence populaire

Aujourd'hui, en France, le mot « banlieue » est devenu plutôt péjoratif, désignant un ghetto, avec violences urbaines… Les industries polluantes ou qui nécessitaient de grands terrains ont été installées, dès le milieu du XIXe siècle, en banlieue proche, et les ouvriers se sont installés près de leur lieux de travail, donnant ainsi naissance aux banlieues ouvrières (la fameuse ceinture rouge de Paris par exemple).

Banlieue pavillonnaire et de grands ensembles

Dans l'entre-deux guerres, la banlieue est devenue lieu de résidence pour les classes moyennes de l'époque (employés et ouvriers qualifiés) grâce aux lotissements et à la construction de maisons individuelles bon marché. Après la Seconde Guerre mondiale, pour loger les familles nombreuses du baby-boom et les ruraux chassés des campagnes par la modernisation de l'agriculture, on a construit de grands ensembles (Sarcelles, Massy et Antony en région parisienne…), mais les emplois n'ont pas suivi. Cela oblige les habitants à faire de longs trajets pour rejoindre la ville-centre ou la proche banlieue industrielle où les emplois sont restés.

Banlieue lointaine, la rurbanisation

Aujourd'hui la banlieue s'étend sur des dizaines de kilomètres. Les anciens villages se repeuplent par l'ajout de nouveaux quartiers (maisons individuelles identiques et souvent accolées mais avec un jardinet) : des lotissement résidentiels). Les nouveaux banlieusards tentent de trouver là des terrains peu chers et un cadre de vie plus agréable qu’en ville.

Banlieues résidentielles pour la population aisée

Cependant, il existe depuis longtemps des banlieues aisées, généralement situées pour la France à l'ouest des villes (pour éviter la pollution urbaine chassée vers l'est par les vents dominants). C'est le cas d'une partie des Hauts-de-Seine (92) ou des Yvelines (78).

Les banlieues dans les pays riches d'urbanisation récente[modifier | modifier le wikicode]

Lotissement banlieusard de maisons identiques, en Ontario

Aux États-Unis, les banlieues s'étendent sur des dizaines de kilomètres autour de la ville-centre. Ce sont la plupart du temps des quartiers de résidences aisées, avec maison individuelles et jardinets. Les habitants se ravitaillent et ont leurs loisirs dans d'immenses centres commerciaux (les malls). Le travail se déroule cependant dans le centre ville, d'où des déplacements en voiture très importants.


Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...