Baby-boom

« Baby-boom » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

On appelle baby-boom l'augmentation rapide et importante de la natalité dans un pays. Cette augmentation suit généralement un évènement traumatique qui a touché la plus grande partie de la population en âge de procréer. Cela peut être la fin d'un conflit guerrier, comme après la Seconde Guerre mondiale, une catastrophe naturelle ou économique comme la famine qui a existé en Chine populaire au début des années 1960, ou bien un évènement mémorable comme le passage à l'an 2000 (les couples veulent avoir des enfants nées pendant cette année là).

Le baby-boom peut être de courte durée (1 à 2 ans) ou bien se poursuivre sur une longue période si les états prennent des mesures fiscales, sociales ... favorable aux familles (ce qui encourages les couples à avoir des enfants).

Le baby-boom le plus connu est celui qui a suivi la Seconde Guerre mondiale dans les pays industrialisés en Europe et en Amérique du Nord. Le nombre des naissances à un niveau très élevé s'est maintenu pendant une vingtaine d'années (environ entre 1944 et 1970). Les personnes nées à cette époque sont appelées les baby-boomers. En 2020 ils sont âgés de 50 à 75 ans.

Les causes d'un baby-boom[modifier | modifier le wikicode]

Les causes d'une augmentation rapide et soutenue du nombre des naissances sont multiples:

  • À la fin d'un conflit guerrier les soldats retenus prisonniers dans des camps retournent dans leur foyers. Comme ce sont généralement des hommes jeunes, les couples reformés et heureux de s'être retrouvés procréent.
  • Les jeunes gens, non concerné par les opérations militaires, qui avaient renoncé à se marier ou avaient décidé de retarder leurs mariage du fait de l'incertitude du lendemain (mort brutale fréquente lors de la reprise des opérations militaires, difficultés du ravitaillement alimentaire...) se marient rapidement un fois la paix retrouvée et ont rapidement leur premier enfant.
  • Les états mettent en œuvre des politiques familiales avec des mesures de soutien aux foyers avec enfants et qui encouragent la natalité (prime pour le premier enfant, allocations familiales, quotient familial pour diminuer l'impôt sur le revenu des foyers avec enfants ...)
  • Pendant longtemps la contraception féminine avec un accès facile est interdite (jusqu'en 1967 en France), ce qui favorise les naissances même "indésirées".
  • Le travail salarié féminin est peu répandu (mais en progression sur la période) ce qui fait que les femmes sont plus disponibles pour s'occuper de leurs enfants.
  • Volonté de compensation après un traumatisme collectif comme la disparition massive des jeunes enfants victimes de la faim et des maladies qui y sont liées, cas de la grande famine chinoise.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.