Armée rouge

« Armée rouge » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Chars de combat T-72 de l'Armée rouge, lors de la célébration de la révolution d'Octobre, en 1983.

L'Armée rouge, (en russe : Красная Армия, ou plus exactement Рабоче-крестьянская Красная Армия, Rabotche-krestianskaïa Krasnaïa Armia, qui signifie « l’Armée rouge des ouvriers et paysans »), appelée aussi Armée soviétique, est l'armée formée en 1917 par le parti bolchevik qui venait de prendre le pouvoir en Russie pour combattre la contre-révolution des Russes blancs (c'est-à-dire ceux qui ne voulaient pas des bolcheviks au pouvoir).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les pays occidentaux et capitalistes ont été les soutiens des Russes blancs et donc des ennemis politiques et militaires actifs de l'Armée rouge. Celle-ci a été organisée par Trotsky qui s'est inspiré de l'armée républicaine créée pendant la révolution française de 1789. À côté des chefs militaires se trouvent des commissaires politiques (bolcheviks) qui les surveillent et qui transmettent les ordres du pouvoir politique central.

L'Armée rouge a été la force militaire de l'URSS jusqu'en 1991 (fin de l'URSS). C'est elle qui a mené les opérations militaires soviétiques pendant la guerre civile de 1917 à 1921. Elle a combattu les Polonais en septembre 1939, les Finlandais puis les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le drapeau de l'Armée rouge

L'Armée rouge a été stationnée dans la plupart des pays de l'est de l'Europe (les démocraties populaires) pendant la guerre froide de 1945 à 1990. Elle a pris le nom d'Armée soviétique en 1946. En 1979, elle a envahi l'Afghanistan pour y soutenir un gouvernement prosoviétique. Elle a été l'une des armées les plus puissantes au monde en nombre d'hommes et en matériel de combat durant le XXe siècle. Elle a aussi été un grand moyen de pression lors de la guerre froide (sa puissance faisait peur).

Le drapeau de l'Armée rouge est une étoile jaune, symbole du communisme, sur fond rouge, symbole de la révolution et du sang.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Armée rouge de Wikipédia.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.